Jazz Bonus : Alex Tassel - Past & Present / A Quiet Place

20 ans après la sortie de son premier album « 49 minutes d’arrêt » Alex Tassel propose un nouveau projet artistique, sorte de point à mi-chemin des influences et du métissage musical qui l’habitent depuis toujours : « Past & Present / A Quiet Place » qui paraît chez Peninsula productions.

Jazz Bonus : Alex Tassel - Past & Present / A Quiet Place
Alex Tassel, © Renand Baur

« Past & Present / A Quiet Place », un double album pour deux disques bien différents sur lesquels apparaissent des musiciens proches, rencontrés au gré des projets. Ils ont en commun le fait que la relation ait dépassé le simple stade de la collaboration pour s’inscrire dans une relation de fidélité et d’amitié, intergénérationnelle et exempte de toute forme de jugement. De Viktor Nyberg cadet de l’équipe à Manu Katché en passant par Rick Margitza, Julien Charlet, Jason Rebello ou Reggie Washington ces deux disques illustrent une part de la magie que permet la musique : peu importe l’âge, les origines et le parcours de vie ou de carrière ils se retrouvent toujours avec un réel plaisir et une envie inextinguible de partager librement le plaisir de jouer ensemble

« Past & Present / A Quiet Place », double album pour deux approches radicalement différentes du jazz… L’un (« Past & Present ») comme enregistré dans les années 60, live en studio, sans le moindre artifice (ni casque, ni retour, ni editing), pour moitié avec du public pour plus d’émulation, ne laisse pas la moindre place à l’erreur qui ne soit assumée, dans la plus pure tradition du jazz hard bop ; un mélange de compositions et de standards très connus, sans filet. du jazz à l’état brut, tel qu’on l’entendrait en club et en concert. L’autre plus « produit », avec quelques overdubs de claviers et de cuivres, hommage métissé à la musique plus électrique, de Wayne Shorter à Roy Hargrove. 

« PAST & PRESENT » 

Création et enregistrement : janvier 2018
Line Up : 

  • Alex Tassel (compositions, bugle)
  • Viktor Nyberg (contrebasse)
  • Jason Rebello (piano)
  • Julien Charlet (batterie)
  • Rick Margitza (saxophone ténor et soprano (invité)

Disque enregistré avec des musiciens protéiformes, dont l’une des caractéristiques commune est de rester attaché et revenir régulièrement aux racines du jazz. Qu’ils aient joué avec Sergent Garcia, Sting, Jeff Beck ou Miles Davis le retour au jazz acoustique est toujours pour eux le moyen de s’immerger dans ce que le jazz a de plus sincère. Aussi afin de tout faire pour que l’alchimie soit et comme l’énergie et l’inspiration vient aussi souvent de ce que renvoie le public, même silencieux, le disque sera pour partie enregistré dans les conditions du live en studio, avec un public d’une trentaine de personne. D’inspiration post bop dans la continuité de « Heads » et « Serenity » est composé majoritairement de compositions personnelles. 

« A QUIET PLACE »

Création et enregistrement en mai 2018
Line Up : 

  • Alex Tassel (compositions, bugle )
  • Christophe Panzani (saxophone )
  • Jason Rebello (piano)
  • Reggie Washington (basse)
  • Manu Katché (batterie )

Composé d’une équipe aussi rompue au studio qu’à la scène, ce second disque est plus axé sur un travail de studio, recherchant une esthétique plus « produite » même si l’objectif est aussi de tourner avec ce groupe. Pour cela le choix des musiciens n’est pas anodin : Manu Katché l’un des batteurs les plus demandés en studio (quel que soit le style de musique) tout comme Jason Rebello et Reggie Washington sont tous les trois des musiciens qui ont, en plus de la faculté de jouer sans filet en live, une vision d’ensemble de la musique et donc, du résultat final après le travail de studio.

Ce disque est donc plus « produit » plus atmosphérique et plus métissé, tous ces musiciens ont marqué de leur empreinte certain des plus beaux disques de pop, soul, ou hip-hop et la musique, même si elle est écrite pour permettre l’improvisation l’est aussi pour la recherche du son, de l’esthétique, d’un croisement des cultures dont le jazz se nourrit depuis sa création en s’inspirant toujours de nouvelles idées et de nouvelles influences.