Jazz au Trésor : Willem Breuker Kollektief - Angoulême, 18 mai 1980

Un inédit du Willem Breuker Kollektief dans sa grande époque, capté live par Jean-Marc Foussat et proposé sur son jeune label Fou Records.

Enregistré en concert à une période charnière de son existence, cet « Angoulême 18 mai 1980 » est un splendide témoignage du Willem Breuker Kollektief, un orchestre phare du nouveau jazz européen. Fondé en 1974 pour mettre en musique les idées musicales et sociales de Willem Breuker, le WBK rassemblait de jeunes musiciens intéressés par la free music naissante d’alors et avec un solide bagage musical, devenus bons lecteurs et fédérés par un sens collectif à toute épreuve.

Comme l’avait alors expliqué Breuker, une partie de ses musiciens étaient en quelque sorte ses élèves, et il comptait tirer parti de leurs qualités individuelles même si au départ plusieurs d’entre eux n’étaient pas des improvisateurs d’envergure comme pouvaient l’être à l’époque ses collègues, Han Bennink, Misha Mengelberg, Maarten van Regteren Altena, Evan Parker, Derek Bailey, Fred Van Hove ou Peter Brötzmann.

Mais le WBK des débuts pouvait compter sur des piliers très doués et expérimentés tels que le bassiste Arjen Gorter, le pianiste Leo Cuyper s et le tromboniste Willem Van Manen, auteur de deux intéressants morceaux de ce double cd, Pale Fire et Big Busy Band. Il est certain que Gorter eût fait une belle carrière en freelance sur les scènes de la free music européenne. Willem Breuker et lui avaient travaillé avec Jeanne Lee et Gunther Hampel en 67/68 et il n’était pas rare d’entendre le bassiste avec Louis Moholo, Irene Schweizer, Han Bennink et consorts.

En phase avec le Einheit Frontslied enregistré par Brötzmann-Van Hove-Bennink en 45 tours et les compos du Globe Unity allemand, un superbe « Live in Berlin » du WBK avait été publié sur BVHaast, le label initié par Willem Breuker. Cet album fit les beaux jours des amateurs des années 70 avec sa musique endiablée faite de riffs assez dissonants martelés par la batterie de Rob Verdurmen, écumant la satire et le clin d’œil par tous les pores. Piochant dans l’esthétique de Kurt Weil, sur l’œuvre duquel Willem Breuker faisait autorité, ses arrangements convoquaient curieusement, les musiques populaires (cirque, marches, tango), les innovations des minimalistes et le free-jazz expressionniste, alliant puissance et subtilité.

En mai 1980, le pianiste Henk de Jonge a remplacé Leo Cuypers et le corniste Jan Wolff avait quitté le navire, mais le trompettiste Andy Altenfelder ne les avait pas encore rejoints. Aussi la musique s’est un peu plus rapprochée du jazz avec des arrangements plus travaillés et le groupe s’est taillé une réputation explosive. Ce ne furent pas moins de 4000 personnes qui assistèrent à ces concerts d’Angoulême et le public exulta dans des rappels déchaînés.

Jean-Marc Foussat, le responsable de FOU, en a tiré une image son relativement correcte. J’écris image car, il fallait avant tout être présent pour saisir toute la dimension théâtrale de la musique et écarquiller les yeux face aux gags scéniques plus drôles les uns que les autres. Le Kollektief fit le tour du monde et joua pour les foules dans des festivals destinés au plus large public, tel le Mallemunt sur la place de la Monnaie à Bruxelles. Comme pour Sun Ra, ses musiciens lui furent fidèles jusqu’à la disparition de Willem Breuker (en 2010) et le WBK continua encore à se produire par la suite.

Fou Records est en train de tracer une belle série d’incunables avec cette parution historique qui fait suite à « Live aux Instants Chavirés » (Kowald, Lazro, Nozati) et « 28 Dunois juillet 82 » (Bailey, Léandre, Lewis, Parker). Fort à parier qu’il y aura encore d’autres surprises aussi intéressantes quand on sait le travail quasi systématique de prise de sons de Jean-Marc Foussat durant les années 80.

Jean Michel Van Schouwburg

À ÉCOUTER

Jazz au Trésor - Willem Breuker Kollektief - Tango Superior

À ÉCOUTER

Jazz au Trésor - Song Of Mandalay - Willem Breuker Kollektief

À ÉCOUTER

Jazz au Trésor - Oh, you beautiful Doll- Willem Breuker Kollektief

À ÉCOUTER

Jazz au Trésor - I Believe- Willem Breuker Kollektief

À ÉCOUTER

Jazz au Trésor - Postdamer- Willem Breuker Kollektief

Ailleurs sur le web

Sur le même thème