Jazz au Trésor : Sonny Stitt - Plays Jimmy Giuffre

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, Sonny Stitt « Plays Jimmy Giuffre Arrangements », un album Verve de 1959 que Fresh Sound a réédité.

Jazz au Trésor : Sonny Stitt - Plays Jimmy Giuffre
Sonny Stitt, © Getty / Paul Hoeffler

Enregistré entre deux albums en quartet dans les studios new-yorkais (« The Hard Swing », une semaine plus tôt et « A Little Bit of Stitt » deux mois plus tard), ce petit bijou en octet dévoile un Sonny Stitt au sommet de son art dans un studio hollywoodien. « Plays Jimmy Giuffre Arrangements »  brouille les pistes. D’un côté la fièvre d’un saxophoniste émule de Bird, version Oiseau de feu. De l’autre les élégances moirées des arrangements d’un ponte de la West Coast. Il avait déjà connu son premier succès avec The Train and the River et enregistrerait « 7 Pieces » en trio avec Jim Hall et Red Michell quelques jours plus tard. 

Miracle, le cadre magnifie le soliste d’une manière solaire. Sur ce tapis de roses au lever du jour, Sonny Stitt (1924-1982) se lâche comme une herbe folle. D’un bout à l’autre de l’album, Sonny Stitt est le seul soliste et pas un instant il ne baisse la garde. Les arrangements de Giuffre (1921-2008) donnent souvent l’illusion d’un groupe plus important qu’un octet, il glisse ici ou là une dissonance, une polyrythmie et se sert du couple contrebasse-tuba comme d’une fondation moderne à partir de laquelle toute idée architecturale devient possible. Un superbe exemple de l’un des fondamentaux du jazz, la dialectique entre tension et relaxation. Ici, le contraste a donné lieu à une irrésistible dynamique.

  • Two For Timbucktu

Sonny Stitt (saxophone alto)
Jimmy Giuffre (arrangements & direction)
Lee Katzman, Jack Sheldon (trompettes)
Frank Rosolino (trombone)
Al Pollen (tuba)
Jimmy Rowles (piano)
Buddy Clark (contrebasse)
Lawrence Marable (batterie)
Enregistré à Radio Recorders, Hollywood, le 16 février 1959 

  • Downtown

Sonny Stitt (saxophone alto)
Jimmy Giuffre (saxophone ténor, arrangements & direction)
Lee Katzman, Jack Sheldon (trompettes)
Frank Rosolino (trombone)
Al Pollen (tuba)
Jimmy Rowles (piano)
Buddy Clark (contrebasse)
Lawrence Marable (batterie)
Enregistré à Radio Recorders, Hollywood, le 16 février 1959 

  • Giuff
  • New York Blues
  • Singin’ in the Rain

Sonny Stitt (saxophone alto)
Jimmy Giuffre (arrangements & direction)
Lee Katzman, Jack Sheldon (trompettes)
Frank Rosolino (trombone)
Al Pollen (tuba)
Jimmy Rowles (piano)
Buddy Clark (contrebasse)
Lawrence Marable (batterie)
Enregistré à Radio Recorders, Hollywood, le 16 février 1959