Jazz au Trésor : Roland Kirk - Domino

Réédition de quatre classiques du multi-instrumentiste Roland Kirk, incluant notamment son « Domino » de 1962.

Jazz au Trésor : Roland Kirk - Domino
Roland Kirk ©DR/X

Dans sa série "Four Classic Albums",Avid Jazz (dist. Socadisc) réédite quatre albums signés par Roland Kirk entre 1960 et 62 (il avait alors entre 24 et 26 ans) : « Introducing Roland Kirk », « Kirk's Work », « We Free Kings » et « Domino ».

Lorsque Roland Kirk (avant qu'il ne rajoute Rahsaan comme deuxième prénom) sortit « Domino » en 1962, l'album contenait 10 plages pour 37 minutes de musique. Lorsqu'il fut réédité par Verve en 1980, on vit apparaitre 25 plages pour près de 80 minutes ! Y figuraient 15 bonus avec un jeune pianiste de 22 ans, Herbie Hancock, totalement absent de l'édition originale où Andrew Hill et Wynton Kelly alternaient. C'est la version d'origine qui se trouve ici proposée.

À côté du sax ténor et de la flûte, Roland Kirk utilise deux instruments totalement singuliers et dont il se fit une spécialité : le manzello (un batard du soprano, avec une semi-courbe) et le stritch (un sas alto droit avec un son très moelleux sur lequel il fait un solo dans Rolando, par exemple).
À noter que le saxophoniste français François Dumont d'Ayot, joue de ces mêmes instruments aujourd'hui et les détaille sur son site.

Encore mieux pour Roland Kirk, il n'hésite pas à souffler dans deux, voire trois, instruments simultanément, à la manière des musiciens des vases grecs antiques… Tout sauf un gimmick, du fait d'une musicalité aigue dans l'utilisation : il acquiert ainsi des dynamiques rares et des harmoniques immédiates.

Pour autant, d'un bout à l'autre de cet album où Andrew Hill tire vers l'audace dans la séance de Chicago et Wynton Kelly vers le recentrage quelques mois plus tôt à New York, Roland Kirk revendique son enracinement dans la tradition. Avec juste un pas de côté. Bancal mais en équilibre, comme Monk sut si bien le faire…

Nola's Penthouse Sound Studios, NYC, 18 avril 1962
Roland Kirk, flûte, sax ténor, manzello, stritch, sirène;
Wynton Kelly, piano
Vernon Martin, contrebasse;
Roy Haynes, batterie

Ter-Mar Recording Studios, Chicago, 6 septembre 1962
Roland Kirk, flûte, sax ténor, manzello, stritch, sirène;
Andrew Hill, piano
Vernon Martin, contrebasse;
Henry Duncan, batterie