Jazz au Trésor : Ralph Marterie - Music For A Private Eye

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, une rareté, les enregistrements de Ralph Marterie confiant son big band à Pete Rugolo pour revisiter quelques génériques de séries télévisées de l’époque.

Jazz au Trésor : Ralph Marterie - Music For A Private Eye
Ralph Marterie "Music For A Private Eye"

Hollywood, 1959. Ralph Marterie (1914-1978) a déjà une carrière de trompettiste derrière lui. Il est né près de Naples, est devenu trompette professionnel à 14 ans, après avoir émigré à Chicago et fait ses premières expériences à la tête d’un big band au sein de l’US Navy durant le seconde guerre mondiale. Il dirigera ensuite un orchestre de danse durant 15 ans, la formation maison de ABC Radio.

Dans « Music For A Private Eye » il sollicite les arrangements de Pete Rugolo, Skip Martin et Heinie Beau sur les musiques des séries télévisées du moment. Son ambition : satisfaire autant les danseurs que les mélomanes. Les oreilles et les jambes. Avec en prime les débuts de la stéréo pour le grand public et un casting West Coast pur jus. Une rutilante nostalgie, rééditée chez Blue Moon (dist. Socadisc) avec la séance du 27 octobre 1959 qui donna lieu à l’album « Big Band Man ».

Ray Linn, Don Faguerquist, Joe Triscari, Uan Rasey (trompettes)
Frank Rosolino, Bob Fitzpatrick, Tommy Pederson (trombones), George Roberts (trombone basse)
Bud Shank, Paul Horn (sax alto), Bob Cooper, Gus Bivona (sax ténor), Dale Issenhuth (sax baryton)
Jimmy Rowles (piano)
Al Viola (guitare)
Joe Mondragon (contrebasse)
Irv Kluger (batterie)
Lou Singer (percussions)
Enregistré à Hollywood, 5 mai 1959.

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Ralph Marterie : Alfred Hitchcock Presents

.

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Ralph Marterie : Peter Gunn

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Ralph Marterie : The Thin Man

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Ralph Marterie : M Squad