Jazz au Trésor : Phil Woods & Gene Quill - Phil and Quill

Une collaboration altissimo, un traité d'altologie ? Entre mars 1956 et octobre 57, Phil Woods et Gene Quill n'enregistrent pas moins de cinq albums où ils croisent le cuivre de leurs saxophones altos. Au-delà de l'anecdote, un sommet du bebop devenu un classique. Réédition de quatre d'entre eux chez Avid Jazz/Socadisc.

Jazz au Trésor : Phil Woods & Gene Quill - Phil and Quill
Phil Woods, Gene Quill ©youtube

En 1956, Phil Woods a 25 ans. Après deux séances en quintet et une en quartet (1954 et 55), il s'associe de manière insolite à un second saxophoniste alto, Gene Quill, de quatre ans son ainé, pour ce qui sera son quatrième enregistrement : « Phil and Quill », le 15 mars 1956. Ce sera l'heure de gloire de Gene Quill, dont la carrière se limita pour l'essentiel aux pupitres des big bands de Gene Krupa, Buddy Rich, Claude Thornhill et Gerry Mulligan.en dehors de ces pépites. « Pairing Off » (juin 1956), « Four Altos » (fevrier 1957), « Phil & Quill with Prestige » (mars 1957) et « Phil Talks With Quill » (sept-oct 1957) allaient suivre.

Avec Sonny Stitt et Cannonball Adderley, Phil Woods est l'un des disciples les plus fervents de Charlie Parker, osant à la foi le même instrument, le saxophone alto et une marque d'indépendance du côté du lyrisme. Au passage il allait même épouser Chan, la veuve de Parker et par la même occasion hériter de l'instrument du maitre !

Même influence déterminante de Charlie Parker pour Gene Quill, ils parlaient donc le même langage. Ils s'étaient rencontrés dans l'appartement de John Williams et avaient découvert que leurs sonorités s'accordaient particulièrement bien. Pour leurs débuts en studio, dans « Phil and Quill », ils choisirent de s'adjoindre un troisième souffleur, le sax baryton Sol Schlinger. Et ils iraient encore plus loin dans « Four Altos » : Hal Stein et Sahib Shihab venant compléter le carré d'as.

« Phil and Quill »
Phil Woods, Gene Quill (sax alto)
Sol Schlinger (sax baryton)
Dave McKenna (piano)
Buddy Jones (contrebasse)
Shadow Wilson (batterie)
enregistré à NYC le 15 mars 1956 pour le label Prestige

« Phil & Quill with Prestige »
Phil Woods, Gene Quill (sax alto)
George Syran (piano)
Teddy Kotick (contrebasse)
Nick Stabulas (batterie)
enregistré à Hackensack (NJ) le 29 mars 1957 pour le label Prestige