Jazz au Trésor : Mary Lou Williams - The First Lady in Jazz, 1927-57

En fin de semaine sort chez Frémeaux une splendide rétrospective de Mary Lou Williams.

Jazz au Trésor : Mary Lou Williams - The First Lady in Jazz, 1927-57
Mary Lou Williams ©William P. Gottlieb

Grande dame du Jazz et actrice influente de plusieurs décennies de son histoire, du blues à l’avant-garde des années 1960, Mary Lou Williams doit figurer, s’il y a une justice, aux côtés des plus grands noms de l'histoire du jazz. Figure maternelle, mentor de Charlie Parker, Miles Davis, Dizzy Gillespie et Thelonious Monk qu’elle a aidés et encouragés, pianiste mais également arrangeur, chef d'orchestre et compositrice prolifique, Mary Lou Williams a enregistré plus d’une centaine de disques. (Jean Buzelin)

Sous la houlette de Jean-Paul Ricard (texte du livret et choix des titres), ce triple CD «The First Lady in Jazz, 1927-57» lui rend hommage en remettant sous les projecteurs le florilège musical de la première grande figure féminine du jazz. Si, en dehors des vocalistes, quelques jazzwomen se sont fait remarquer dans le premier demi-siècle du jazz (la pianiste et compositrice Lil Hardin, la trompettiste Valaida Snow…), ce furent des exceptions. Aujourd'hui, notamment sous l'impact de l'enseignement du jazz dans les écoles de musique, les conservatoires ou les universités, la féminisation s'est considérablement accélérée pour les instrumentistes.

Pourtant, la stature de Mary Lou Williams va bien au-delà de ce statut de "first lady" : sa dimension musicale, tant comme compositrice que comme pianiste, arrangeur et leader d'orchestre suffit à la repérer comme une des premières "modernes" de l'entre deux guerres. C'est le grand mérite de la sélection de Jean-Paul Ricard que de mettre en lumière le côté novateur de cette jazzwomen qui fascine aujourd'hui aussi bien le trompettiste Dave Douglas (qui lui consacra un album entier, «Soul on Soul») que la pianiste Geri Allen avec son Trio 3.

On retrouve ici 70 plages, organisées en 3 volets : la compositrice et arrangeur (1927-57), la pianiste (1930-45), la pianiste (1946-55). Les premiers pas avec Andy Kirk et ses Twelve Clouds of Joy, ses débuts comme leader, ses collaborations avec Dizzy Gillespie, son séjour parisien des années 50, ses piano solos et ses trios se succèdent sur un répertoire signé pour l'essentiel de sa plume. Parfaite introduction à la musique d'une visionnaire.