Jazz au Trésor : Marvin Gaye - Pride and Joy

La collection « Music Legends » rend hommage dans ce nouveau volume à l’un des plus grands chanteurs et compositeurs de soul music : Marvin Gaye.

Jazz au Trésor : Marvin Gaye - Pride and Joy
Marvin Gaye, © Getty / Michael Ochs Archives

Il s’agit d’une sélection de seize titres enregistrés lors de ses débuts sur le label Motown durant la période 1961-1962.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Lorsqu’il enregistre l’album « The Soulful Moods Of Marvin Gaye » en 1961, Marvin Gaye est influencé par les grands crooners et il voue une admiration profonde pour Nat King Cole. Le patron du label Motown Berry Gordy (qui est aussi son beau-frère) veut faire de lui une star et décide de lui faire enregistrer des standards de jazz afin qu’il puisse rivaliser avec Frank Sinatra. Son idée est de faire de lui « un Frank Sinatra noir », il choisit donc des chansons incontournables qui ont toutes été chantées par Sinatra, tirées de célèbres comédies musicales de Broadway comme : My Funny Valentine de Hart & Rodgers, Love For Sale de Cole Porter, ou How Deep Is The Ocean ? et Always d’Irving Berlin. Sans oublier les superbes : Witchcraft, Easy Living, ou You Don’t Know What Love Is où Marvin Gaye déploie une grande sensualité et un feeling hors du commun. L’album se fait remarquer par la superbe interprétation vocale de Marvin Gaye et par les arrangements soyeux et sophistiqués de Berry Gordy, mais malheureusement il ne rencontre pas le succès escompté. C’est alors que Berry Gordy change son fusil d’épaule et décide pour le deuxième album de Marvin Gaye « Stubborn Kind Of Fellow » (1962) de produire un véritable disque de soul music avec des tubes écrits « sur mesure » pour lui qui se classeront dans les charts comme Pride And Joy, Stubborn Kind Of Fellow, ou Hitch Hike. Mais aussi les stupéfiants : Get My Hands On Some Lovin’, It Hurt Me Too, et I’m Yours, You’re Mine

A noter que Marvin Gaye participe à la composition de la plupart de ces titres et s’affirme dès l’âge de vingt-trois ans comme un compositeur hors-pair. Cette fois, le succès est au rendez-vous et Marvin Gaye va devenir une grande star et le fer de lance du label Motown avec sa voix sensuelle, son sex-appeal, et son swing irrésistible.
Lionel Eskenazi - extrait du texte de pochette extérieure)