Jazz au Trésor : The Keynote Jazz Collection

Jazz au Trésor : The Keynote Jazz Collection
Photo - Keynote Jazz COllection

11 CD, 124 pages de livret, toutes les séances remasterisées… Jordi Pujol, le patron de Fresh Sound (dist. Socadisc) a mis les petits plats dans les grands pour ressusciter les joyaux d'un label, Keynote, qui rassembla entre 1941 et 47 Lester Young, Dinah Washington, Roy Eldridge, Coleman Hawkins, Teddy Wilson, Charlie Shavers, Rex Stewart, Red Norvo, Jonah Jones, Chubby Jackson, Cozy Cole, Bill Harris, Willie Smith, Bud Freeman, Arnold Ross, Juan Tizol, Benny Carter, Lennie Tristano… C'est dire que l'on assiste là à la fois au zénith de quelques héros du jazz swing qui irait ensuite déclinant et à l'éclosion du bebop, souvent dans des formations où classiques et modernes secouent ensemble le cocotier !

En 1940, la petite compagnie indépendante Keynote Recordings Inc., avait ses bureaux au 522 Fifth Ave. Elle avait été créée par Eric Bernay, la patron du magasin de disques The Music Room à Manhattan. L'industrie du disque s'apprêtait à prendre son essor et il eut l'intuition d'en faire un label de jazz qui documenterait la scène new-yorkaise des années 40 en confiant à fan originaire de Java, Harry Lim, le soin de repérer les talents émergents. Le coffret de 243 titres est un hommage posthume à ce pionnier qui fut le témoin d'une révolution musicale en marche.