Jazz au Trésor : Jerry Coker - Modern Music

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, la publication chez Fresh Sound de l’unique enregistrement d’un saxophoniste ténor apparu chez Woody Herman et révélé sur la West Coast au milieu des années 50 : Jerry Coker.

Jazz au Trésor : Jerry Coker - Modern Music
Jerry Coker

Originaire de l’Indiana, c’est précisément à l’Indiana University de Bloomington que Jerry Coker (né le 28 novembre 1932) fera ses études, avant de les interrompre fin 1953 pour intégrer l’orchestre Woody Herman avec lequel il visitera Paris et y enregistrera en 1954. Il y reviendra en juillet 1955 pour arranger un album étonnant « Modern Music from Indiana University » publié chez Fantasy, son seul disque en leader, où il se retrouve à la tête d’un ensemble d’élèves. Le quintet ou sextet de saxophones faisant évidemment écho aux fameux Four Brothers de Woody Herman quelques années auparavant.

Dans la foulée, Jerry Coker se retrouvera soliste free-lance dans la Bay Area de San Francisco, enregistrant notamment à Oakland en novembre 1956 des faces étonnantes en quartet sans batterie et avec le sextet de Mel Lewis ou le big band de Rudy Salvini. Ces pièces, publiées à l’époque sur le label San Francisco Jazz sous le titre « Intro To Jazz », viennent compléter l’album « Modern Music », ainsi que deux plages enregistrées à Paris le 5 mai 1954.

Plutôt que de reprendre la route (il assura le remplacement occasionnel de Bill Perkins quand Stan Kenton vint jouer à San Francisco), il choisit ensuite une carrière d’enseignant, publiant notamment un célèbre traité d’improvisation.

« Modern Music from Indiana University »

  • Old Crinkletoes
  • Jack’s Acts
  • This Is Always

Jerry Coker, Bob Cowart, Lou Ciotti (sauf This Is Always), sax ténor
Roger Pemberton, Freddy Fox (sauf This Is Always), sax baryton
Jack Coker, piano
Monk Montgomery, contrebasse
Charles Mastropaolo, batterie
Indiana University, Bloomington, juillet 1955

« Got ‘Cha »

  • You’ll Stay

« Intro to Jazz »

  • Giggling Oysters

Alan Kiger, trompette
Jerry Coker, sax ténor
Eddie Duran, guitare
Dean Reilly, contrebasse
Sands Ballroom, Oakland, novembre 1956

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Jerry Coker : Jack's Acts

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Jerry Coker : This Is Always