Jazz au Trésor : Jazz Mission to Moscow

Guerre Froide et jazz diplomatique.

Jazz au Trésor : Jazz Mission to Moscow
Photo - montage pochette Jazz Mission to Moscow MEA 603*380

Au début de la Guerre Froide, les autorités soviétiques furent extrêmement méfiantes à l'égard du jazz. Il fallaitt un miracle pour débloquer la situation : ce sera la tournée triomphale six semaines de l'orchestre de Benny Goodman au printemps 1962. À leur retour, complètement emballés, huit musiciens qui avaient vécu cette expérience, décidèrent de marquer le coup en enregistrant un album de standards américains et de thèmes traditionnels russes. Il y avait entre autres les saxophonistes Zoot Sims et Phil Woods, le contrebassiste Bill Crow ou le batteur Mel Lewis. Seuls deux musiciens ne faisaient pas partie de la tournée : le trompettiste Markie Markowitz et le pianiste Eddie Costa, remplaçant respectivement Joe Newman et John Bunch, empêchés. Ils sollicitèrent Al Cohn pour concevoir les arrangements et diriger la séance. Ce sera « Jazz Mission to Moscow », un petit bijou de swing, enregistré le 12 juillet 1962 et publié à l'origine sur Colpix.

À l'automne, de retour sur la West Coast, Victor Feldman, le vibraphoniste de l'orchestre de Benny Goodman, organisa une session au parfum encore plus russe, « Soviet Jazz Themes ». Il fit appel à des compositeurs soviétiques, Andrej Towmosjan, Cennadi Goldstein et Givi Gachechiladze, pour un all-star réunissant notamment en deux séances Nat Adderley ou Carmen Jones, Harold Land, Joe Zawinul ou Herb Ellis. L'album fut édité sous étiquette Ava.

En décembre 62, le jazz fut à nouveau interdit de séjour en URSS. C'est à cette occasion que la radio américaine Radio Liberty, qui émettait depuis l'Espagne à destination de toute l'Europe et du territoire soviétique, diffusa à partir de juin 1963 un programme de jazz hebdomadaire de 30 minutes. L'idée était simple et rassemblait les deux efforts précédents : reprendre à nouveau des compositeurs russes contemporains, confier les arrangements à Al Cohn et les confier à un Bill Crow-Phil Woods All-Stars. Un album serait publié par RKO : « Jazz at Liberty ».

Ces trois raretés, agrémentées d'une interview de Phil Woods sur Radio Liberty, viennent d'être rééditées conjointement en un double CD par Fresh Sound (dist. Socadisc).

« Jazz Mission to Moscow »
Jimmy Maxwell, Marlie Markowitz (trompettes)
Willie Dennis (trombone)
Phil Woods (sax alto, clarinette)
Jerry Dodgion (sax alto, flûte)
Zoot Sims (sax ténor)
Gene Allen (sax baryton)
Eddie Costa (piano)
Bill Crow (contrebassse)
Mel Lewis (batterie)
Al Cohn (arrangements)
Enregistré à New York le 12 juillet 1962