Jazz au Trésor : Jazz on Film, les biopics 1950-57

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, « Biopics », dans la série des coffrets « Jazz On Film », éditée par Moochin’ About.

Jazz au Trésor : Jazz on Film, les biopics 1950-57
Photo - coffret Jazz on Film - Biopics

Un coffret de 6 CD reprend les musiques des films biographiques consacrés à quelques icônes du jazz durant les années 1950. En ce temps là, pour Hollywood, les jazzmen étaient des personnages à l’épaisseur romanesque. Une série de golden boys : Gene Krupa, Red Nichols, W.C Handy, Benny Goodman, Bix Beiderbecke, Eddie Duchin… et l’acteur James Dean.

On retrouve ici les bandes-son des films :
Young Man with A Horn (La Femme aux chimères), de Michael Curtiz (1950), sur Bix Beiderbecke
The Glenn Miller Story (Romance inachevée), de Anthony Mann (1954)
Pete Kelly’s Blues (Le Gang du blues), de Jack Webb (1955), situé à Kansas City en 1927
The Eddy Duchin Story (Tu seras un homme, mon fils), de George Sidney (1956)
The Benny Goodman Story (Benny Goodman), de Valentine Davies (1956)
The James Dean Story, de George W. George et Robert Altman (1957)
St. Louis Blues, de Allen Reisner (1958), consacré à W.C. Handy
Drum Crazy/The Gene Krupa Story, de Don Weiss (1959)
The Five Pennies (Millionnaire de cinq sous), de Melville Shavelson (1959), consacré à Red Nichols

Lundi, la musique de The James Dean Story, composée par Leith Stevens, arrangée par Johnny Mandel et Bill Holman et enregistrée en novembre 1958.
Chet Baker, Don Fagerquist, Ray Linn (trompette)
Milt Bernhart (trombone)
Bud Shank (flûte, sax alto), Charlie Mariano, Herbie Stewart (szx alto), Bill Holman, Richie Kamuca (sax ténor), Pepper Adams (sax baryton)
Monty Budwig (contrebasse)
Mel Lewis (batterie)
Mike Pacheco (bongos)

Mardi, la musique de St. Louis Blues, composée par W.C. Handy, arrangée par Nelson Riddle et enregistrée du 29 au 31 janvier 1958.
Nat King Cole (voix)
Harry « Sweets » Edison (trompette solo)
Nelson Riddle Orchestra

Mecredi, la musique de The Glenn Miller Story, composée par Glenn Miller et Henry Mancini, dirigée par Joseph Gershenson à la tête du Universal-International Orchestra, sauf pour les passages où l’on entend les originaux de Glenn Miller et ceux avec le Louis Armstrong All Stars enregistré en juin 1953.
Louis Armstrong (trompette, voix)
Trummy Young, Joe Yuki (trombone)
Barney Bigard (Clarinet), Babe Russin (sax ténor)
Marty Napoleon (piano)
Arvell Shaw (contrebasse)
Cozy Cole, Gene Krupa (batterie)

Jeudi, la musique de Young Man With A Horn, reprenant des standards sur lesquels Harry James double Kirk Douglas la trompette et assure les arrangements l’on entend chanter Doris Day enregistrée les 25-27 janvier 1960.
Doris Day (voix)
Harry James Orchestra

Vendredi, la musique de The Benny Goodman Story, arrangée pour le film par Benny Goodman et enregistrée en 1955.
Benny Goodman (clarinette)
Teddy Wilson (piano)
George Duvivier (contrebasse)
Gene Krupa (batterie)