Jazz au Trésor : Jay Jay Johnson - First Place

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, une perle retrouvée dans la discothèque de Radio France, une bible pour tous les apprentis trombonistes, « First Place » de J. J. Johnson.

Jazz au Trésor : Jay Jay Johnson - First Place
Jay Jay Johnson

1957. James Louis "J. J." Johnson a 33 ans. Il a déjà une carrière derrière lui ! Premiers enregistrements en quintet en 1946, avec Bud Powell et (déjà) Max Roach, puis avec Hank Jones ou Sonny Rollins et John Lewis… Dès 1949 il propose une formation à deux trombones à son collègue Kai Winding. Un peu plus tard, il enregistrera avec Clifford Brown ou Hank Mobley une série de trois albums chez Blue Note (« The Eminent Jay Jay Johnson ») qui feront de lui LE tromboniste du bebop et du post-bop. Il signera ensuite chez Columbia, « First Place » étant son second album pour la major.

Ce qui frappe d’emblée, c’est la vélocité, la fluidité des attaques, la palette des nuances, la sensibilité dans les ballades et l’aisance rythmique sur les tempos enflammés. Le casting de « First Place » est carrément de premier ordre (Tommy Flanagan, Paul Chambers et Max Roach) et le format du quartet est l’écrin parfait pour mesurer l’étendue du registre du tromboniste. Les séances se déroulèrent dans un tel état de grâce qu’un second album en sortirait, « Blue Trombone ».

Si vous croyez ne pas aimer le trombone, ce disque va sérieusement bousculer vos certitudes !

J. J. Johnson, trombone,
Tommy Flanagan, piano
Paul Chambers, contrebasse
Max Roach, batterie
Enregistré les 11, 12 et 26 avril 1957 à New York

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Jay Jay johnson : It'S Only A Paper Moon

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Jay Jay Johnson : Paul's Pal

À ÉCOUTER

OPEN JAZZ - Jay Jay Johnson: Harvey House