Jazz au Trésor : James Clay "Tenorman"

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, l’intégrale des enregistrements en studio à Los Angeles d’un saxophoniste de 20 ans, venu du Texas, James Clay.

Jazz au Trésor : James Clay "Tenorman"
James Clay (c) DR

Lorsqu’il débarque à Los Angeles à l’été 1955, James Clay n’a pas encore 20 ans. Là il se lie à toute une famille de musiciens qui gravitent autour d’un inconnu nommé Ornette Coleman : Don Cherry, Charlie Haden, Billy Higgins… Mais au moment où il intègre le groupe d’Ornette, avec Ed Blackwell et Bobby Bradford, des contraintes familiales le font revenir au Texas. Quand il revient à LA, en 1960, Ornette Coleman et le train de la révolution musicale auront déjà mis le cap sur New York.

Curieusement, les traces enregistrées que l’on a de ce gamin surdoué, le font entendre dans un contexte beaucoup plus traditionnel, plus proche de l’orthodoxie bebop. Sauf que ses pianistes successifs, entre juillet 1956 et mars 1957 s’appellent Bobby Timmons, Sonny Clark et la trop méconnue Lorraine Geller : des interlocuteurs à la hauteur de son lyrisme. Et au passage on le retrouve sur le premier album du contrebassiste Red Mitchell. Des débuts fulgurants qui lui vaudront l’enthousiasme confidentiel des rares témoins de l’époque. Alors qu’il était tombé aux oubliettes, Don Cherry le fera par exemple jouer au Village Vanguard en 1988 et il réenregistrera en leader deux derniers albums pour Verve (« Let a Song Go Out of My Heart ») et Antilles (« Cookin' at the Continental »). Il s’est éteint le 1er janvier 1994 à l’âge de 58 ans.

Sa signature ? La logique implacable de ses improvisations et pour ce qui est du son de saxophone, une très subtile synthèse entre la puissance expressive des ténors texans et la grâce aérienne d’un Lester Young. Les fans de Joe Henderson vont adorer… Réédition une fois de plus impeccable chez Fresh Sound (dist Socadisc).

Lundi 27 : In A Sentimental Mood
issu d’une compilation, « Solo Flight », publiée chez Pacific Jazz (Jazz West Coast series)
James Clay (sax ténor)
Bobby Timmons (piano)
Jimmy Bond (contrebasse)
Peter Littman (batterie)
Forum Theatre, Los Angeles, 25 juillet 1956

Mardi 28 : Minor Meeting
de l’album « Tenorman, The Lawrence Marable Quartet feat. James Clay », publié chez Jazz West
James Clay (sax ténor)
Sonny Clark (piano)
Jimmy Bond (contrebasse)
Lawrence Marable (batterie)
Capitol Studios, Hollywood, 4 août 1956

Mercredi 29 : Three Fingers North
de l’album « Tenorman, The Lawrence Marable Quartet feat. James Clay », publié chez Jazz:West
James Clay (sax ténor)
Sonny Clark (piano)
Jimmy Bond (contrebasse)
Lawrence Marable (batterie)
Capitol Studios, Hollywood, 4 août 1956

Jeudi 30 : It’s Allright With Me
James Clay (sax ténor)
Lorraine Geller (piano)
Red Mitchell (contrebasse)
Frank Capp (batterie)
Stars of Jazz TV Show, Hollywood, 18 février 1957

Vendredi 1er : Scrapple from the Apple
de l’album « Presenting Red Mitchell », publié chez Contemporary
James Clay (sax ténor)
Lorraine Geller (piano)
Red Mitchell (contrebasse)
Billy Higgins (batterie)
Contemporary Studios, Los Angeles, 26 mars 1957

Mots clés :