Jazz au Trésor : Frank Minion - Complete Recordings 1954-59

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, la réédition chez Fresh Sound des « Complete Recordings, 1954-59 » d’un chanteur rare, Frank Minion, qui fut accompagné par Lou Bennett, Kenny Burrell ou Bill Evans.

Jazz au Trésor :  Frank Minion - Complete Recordings 1954-59
Frank Minion

Encore un vocaliste sidérant ressorti des oubliettes par Jordi Pujol pour Fresh Sound. On ne sait quasiment rien de Frank Minion, né le 3 janvier 1929 à Baltimore. Deux 78 tours et deux LP en tout et pour tout, pour une carrière qui se limita à un début fracassant, avant que le garçon, qui suivait parallèlement des cours de théâtre, ne disparaisse totalement de la circulation. 

C’est lors de son enrôlement comme soldat qu’il se retrouva chanteur au sein d’un groupe de camarades de régiment, puis du 15th Army Band. Démobilisé, il bénéficia d’un coup de pouce de l’Armée pour étudier les maths et la musique à l’Université du Minnesota. À 19 ans, à Baltimore, il est embauché au sein du quartet de Lou Bennett, alors très populaire sur la Côte Est. Et c’est tout naturellement qu’il se retrouva enregistrer avec Lou Bennett en 1954 les deux faces d’un 78 tours pour le label Apollo.

L’année suivante, on le retrouve dans contextes R’n’B et pop et il enregistre un second 78 tours, pour la danse, accompagné par l’orchestre de Howard Briggs, cette fois sur Vik, un sous-label de RCA Victor. Déterminé à aller plus loin, Frank Minion monta son propre groupe pour tourner sur la Côte Est. Il dissout ensuite son trio pour s’inscrire à un cursus d’art dramatique à New York et le mena jusqu’à son terme. C’est durant cette période qu’on le vit apparaître régulièrement dans les clubs new-yorkais comme le Birdland auprès de Paul Chambers, Jimmy Cobb, Bill Evans, Tommy Flanagan, Kenny Burrell, Ed Thigpen ou Jimmy Jones. 

C’est ainsi qu’il réalisa un premier LP sur Bethlehem, « The Forward Sound of Frank Minion » avec Jimmy Jones, Kenny Burrell, Joe Benjamin et Ed Thigpen et un second au début de 1960 avec, pour trois titres sublimes, la section rythmique et les compositions de Miles Davis dans « Kind of Blue » ! « The Soft Land of Make Believe », également sur Bethlehem, sera complété par une séance réalisée un peu plus tôt en compagnie du quartet de Tommy Flanagan avec le saxophoniste Roland Alexander. Et il disparait des radars. Avis de recherche…

  • Sweet Lorraine

Frank Minion (voix)
Lou Bennett (piano)
Glenn Brooks (guitare)
Phil Harris (contrebasse)
Enregistré à New York, 1954

  • Night and Day
  • A Night in Tunisia

« The Forward Sound of Frank Minion »
Frank Minion (voix)
Jimmy Jones (piano)
Kenny Burrell (guitare)
Joe Benjamin (contrebasse)
Ed Thigpen (batterie)
Enregistré à New York, le 7 septembre 1958

  • All Blues
  • So What

« The Soft Land of Make Believe »
Frank Minion (voix)
Bill Evans (piano)
Paul Chambers (contrebasse)
Jimmy Cobb (batterie)
Enregistré à New York, Janvier 1960