Jazz au Trésor : Chico Hamilton - les albums Soul Note

Cinq albums enregistrés entre 1989 et 93 par Chico Hamilton pour le label italien Soul Note réédités en coffret (dist. Harmonia Mundi)

Jazz au Trésor : Chico Hamilton -  les albums Soul Note
Chico Hamilton

"C’est au tour de Chico Hamilton, décédé – hasard? coïncidence? – Il y a un an tout juste de voir rééditer sa totale. Cinq disques donc, enregistrés entre 1989 et 1993, où le batteur alterne les formules : quintette, quartette ou trio. Il peut compter sur de solides partenaires, notamment le guitariste Cary DeNigris et le saxophoniste Eric Person qui furent des piliers de ses formations, pour que l’affaire tourne. Parfois un peu à vide, lorsqu’il abonde vers son penchant jazz-rock. Même quand il salue la musique de l’ancien compagnon Eric Dolphy (un CD lui est consacré), cela manque d’aspérités. Et il faut attendre le disque en solo, le bien nommé " Dancing To A Different Drummer", pour que le musicien s’affranchisse de cette pesante gangue. "
Jacques Denis (Jazznews )

Cent pour cent d'accord avec les réserves de cette chronique qui vient de paraitre dans le nouveau numéro de Jazznews en ce qui concerne les albums du batteur avec son quartet Euphoria en trio ("Trio !") ou en quartet ("Arroyo" et My Panalanian Friend"). Oui mais… Les deux qui restent sont deux perles de ce batteur hyper mélodiquequi fait swinguer les métriques les plus complexes et qui révélà notamment Eric Dolphy à la fin des années cinquante.

"Reunion" célèbre la reconstitution d'un quintet qui fut un fleuron de la West Coast dès 1955, tant par les timbres que par l'instrumentation inhabituelle et le registre chambré des improvisations : Buddy Collette (flûte, clarinette, sax alto); Fred Katz (violoncelle); John Pisano (guitare), Carson Smith (contrebasse) et Chico Hamilton (batterie), enregistrés à Milan les 28 et 29 juin 1989. Un Modern Jazz Quintet largement méconnu.

À l'autre bout du coffret, "Dancing To A Different Drummer" présente le travail en solo d'un batteur qui rend hommage à ses maitres (Chick Webb, Jo Jones…) et met en lumière chaque centimètre carré de ses tambours et cymbales et optimise l'utilisation de ses balais, baguettes ou mailloches par une musicalité hors normes. La virtuosité ne s'affiche jamais comme démonstrative, elle est pourtant constante, en filigrane. Qui a dit que dans un quartet de jazz il y a trois musiciens et un batteur ? Qu'on aille chercher des plumes et du goudron avant de dresser une statue à Chico Hamilton (1921-2013).

Photo - montage coffret Chico Hamilton
Photo - montage coffret Chico Hamilton