Jazz au Trésor : Carlos Montoya - From St. Louis to Seville

Un guitariste flamenco au cœur du jazz new-yorkais, entre 1958 et 62

Jazz au Trésor : Carlos Montoya - From St. Louis to Seville
Carlos Montoya ©Walter Albertin

Entre St. Louis et Séville, 3000 miles, mais moins de 3 mètres entre le guitariste flamenco Carlos Montoya et les jazzmen dont il s'entoure aux studios RCA le 3 novembre 1958 pour enregistrer quelques standards du jazz et des compositions emportées de la péninsule ibérique dans son baluchon. À ses côtés, Barry Galbraith (guitare rythmique), Milt Hinton (contrebasse) et Osie Johnson (batterie) prennent un bain de soleil !

Cette curiosité, « From St. Louis to Seville », publiée à l'origine par RCA Victor, vient d'être exhumée en CD par Fresh Sound dans la collection Blue Moon. Elle appartient aux premiers balbutiements de ce que l'on appelle aujourd'hui Global Jazz du côté de Manhattan et se voit accompagnée de « The Incredible Carlos Montoya », le concert solo du guitariste andalou au Town Hall de New York le 24 février 1962. Il y reprend en rappel le standard St. Louis Blues de W.C. Handy, qui était devenu son cheval de bataille.