Jazz au Trésor : Brew Moore In Europe

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, le séjour à Copenhague, en 1962, du ténor américain Brew Moore

Jazz au Trésor : Brew Moore In Europe
Photo - montage pochette Brew Moore

Le saxophoniste ténor américain Brew Moore (1924-1973), l’un des plus talentueux disciples de Lester Young, séjourna en Europe en 1961 (il joua à Paris au Blue Note des Champs-Élysées) et 1962 (un long séjour à Copenhague). C’est à ce moment là qu’il enregistra ce « Svinget 14’ ». Il y mourra dix ans plus tard, à la suite d’une chute dans un escalier du Tivoli, le parc d’attraction de Copenhague…

Son parcours américain précédent avait exploré toutes les facettes du jazz : dixieland à New Orleans (1938), il participera aux innovations post bop de Claude Thornhill à New York en 1948, sera ensuite un membre actif des Brothers avec Stan Getz et Zoot Sims, fréquentera le mouvement alternatif de Lennie Tristano et Warne Marsh et collaborera avec le trompettiste culte Tony Fruscella (1953) avant de s’installer sur la West Coast…

« Svinget 14’ », également titré « In Europe », a été enregistré à la fin de son séjour danois avec la fine fleur de la scène locale : le batteur William Schiøpffe avait été désigné « musicien de l’année » en 1957 et le pianiste Bent Axen en 1960. Quant au jeune contrebassiste, NHØP, alors tout juste âgé de16 ans, on connait sa destinée auprès des plus grands jazzmen américains par la suite. Trois invités ont participé aux séances, pour deux titres chacun, le sax baryton suédois Lars Gullin, le sax alto américain Sahib Shihab et, moins connu, le vibraphoniste danois Louis Hjulmand. Un environnement au sein duquel Brew Moore s’épanouit avec le naturel de la maturité.

La réédition par Fresh Sound (dist. Socadisc) est enrichie de quatre plages enregistrées en concert à la Scala d’Aarhus en février précédent et d’une composition issue d’une émission de TV à Malmö en Suède, en novembre.

« Svinget 14’ »
Brew Moore (sax tenor)
Bent Axen (piano)
Niels-Henning Ørsted Pedersen (contrebasse)
William Schiøpffe (batterie)
Plus Lars Gullin (sax baritone), Sahib Shihab (sax alto) ou Louis Hjulmand (vibraphone)
Enregistré à Copenhague, le 26 septembre 1962