Jazz au Trésor : André Persiany & Arvell Shaw "International Jazz Group"

À l’été 1956, le pianiste André « Pépé » Persiany traverse l’Atlantique et se retrouve embarqué dans la superbe aventure d’un « International Jazz Group » injustement méconnu. Redécouverte.

Jazz au Trésor : André Persiany & Arvell Shaw "International Jazz Group"
Visuel Jazz Trésor International Jazz Group

Le label Fresh Sound vient de rééditer les deux albums en un seul CD… À l’été 1956, il s’agissait d’une commande de Columbia en France. Un projet à contre-courant de l’air du temps, celui d’un jazz swing bien marqué par le classicisme d’avant le bebop. Sauf que soixante ans plus tard, sans a priori, on écoute avec délice ce all-star de haut vol réuni par le contrebassiste Arvell Shaw et arrangé de mains de maitres par André Persiany et Budd Johnson. Si l’on en croit Dan Morgenstern, auteur des notes de pochettes, il s’agit carrément de l’un des secrets les mieux cachés de l’histoire du jazz enregistré !

Trois mois plus tôt, le pianiste parisien, alors âgé de 29 ans, avait réuni un nonet pour enregistrer le fameux « Persiany in New York » pour lequel Columbia France l’avait envoyé sur place. Il avait fait appel à toute une série de pointures des big bands du moment. Arvell Shaw et Budd Johnson faisaient parti du lot et une admiration réciproque allait sceller leur amitié. Un Jazz Groupe de Paris existait depuis deux ans sous la houlette d’André Hodeir : peut-être est-ce la raison du choix du nom de André Persiany’sInternational Jazz Group (bien que Arvell Shaw en fut le véritable instigateur). Compositions originales, arrangements sophistiqués, le jazz classique avait beaucoup appris du bebop…

De retour en France, André Persiany (1927-2004) allait écrire une série d’arrangements pour Henri Salvador sous la houlette d’un directeur artistique nommé Boris Vian… Il repartira en 1961 séjourner quelques années aux États-Unis, tournant dans tous le pays avec Jonah Jones, notamment. De retour à Paris en 1969, il s’installerait ensuite pendant des lustres au bar du Furstenberg, rue de Buci, où on put longtemps l’écouter 365 jours par an.

À ÉCOUTER

André Persiany & Arvell Shaw : Arvell's Tune du 11 Avril 2016

À ÉCOUTER

André Persiany & Arvell Shaw: Concerto du Blues du 12 Avril 2016

À ÉCOUTER

André Persiany et Arvell Shaw: If it weren't for you du 13 Avril 2016

À ÉCOUTER

André Persiany & Arvell Shaw : What You Have Done with the Keys to Your Heart du 14 Avril 2016

À ÉCOUTER

André Persiany & Arvell Shaw : The Man with a Horn du 15 Avril 2016

International Jazz Group :
Taft Jordan, trompette
Vic Dickenson, trombone
Budd Johnson, sax ténor, arrangements
George Berg, sax baryton
André Persiany, piano, arrangements
Arvell Shaw, contrebasse et direction
Gus Johnson, batterie.

Enregistré aux studios Capitol, New York City, les 15, 17 et 19 octobre 1956

Mots clés :