Hommage à Lennie Niehaus

Compositeur et conseiller musical de la plupart des musique des films de Clint Eastwood, le saxophoniste Lennie Niehaus vient de disparaître. À trois jours de son 91ème anniversaire.

Hommage à Lennie Niehaus
Lennie Niehaus, © Getty / Ricardo DeArantanha

Lennie Niehaus (11 juin 1929 - 28 mai 2020) a commencé par jouer du violon à 7 ans, puis du basson, et à 13 ans, il se met au saxophone alto et à la clarinette. Et c’est à cette époque qu’il commence à composer. Il part en tournée avec Stan Kenton quelques mois puis est enrôlé dans l’armée en 1952. Il est libéré en 1954 et rejoint Kenton, cette fois pendant 5 ans.

Durant les années 50, il enregistre avec le gratin de la West Coast, dans différentes formules dont il sera l’arrangeur. quintet, sextet ou octet, sa science des timbres fera merveille dans ces formats où il brille à la fois comme l’un des arrangeurs les plus subtils de la West Coast, mais aussi par une dimension solaire dans le son et le phrasé de ses solos sur le sax alto. Pas une note de trop, chacune exhalant la nécessité : un musicien pour musiciens. 

En 1964, il commence à orchestrer des musiques de films pour le compositeur Jerry Fielding. A la mort de ce dernier, il devient lui-même compositeur de musique de films à part entière, sans jamais oublier le jazz. C’est avec Clint Eastwood qu’il a la plus longue collaboration. Ils partagent leur passion pour le jazz. On retiendra entre autres sa participation au biopic sur Charlie Parker, Bird, qui lui a valu plusieurs prix, tout comme sa B.O. de Sur la route de Madison.