Fœhn Trio - Highlines

Lorsque le jazz anglais est en pleine ébullition, la nouvelle scène française s’émancipe et explore un jazz hybride, rythmé, percutant, alliant richesses de mélodies et harmonies entêtantes... à l’instar du jeune Fœhn Trio et de son ”Highlines” qui paraît chez Mad Chaman.

Fœhn Trio - Highlines
Fœhn Trio, © Laurie Diaz

3 ans après “Magnésie” et des concerts un peu partout dans l’hexagone, Christophe Waldner, Cyril Billot et Kévin Borqué continuent de développer leur subtil et unique mélange d’instruments acoustiques et de sonorités électroniques, en enrichissant leur orchestration avec rhodes, synthétiseurs et autres boîtes à rythmes. 

Compositions aériennes, rythmiques acérées, harmonies toujours aussi marquantes, le groupe dévoile un nouveau répertoire fascinant, puissant et s’offre même la participation du trompettiste Erik Truffaz (Old Ocean) et du flûtiste Joce Mienniel (Danse pour Gaïa). Deux invités, et non des moindres, voici la preuve d’un groupe en pleine émergence, qui n’est pas non plus dénué d’audace. En témoigne leur adaptation ultra moderne de la célèbre Gnossienne No.1 de Satie, premier single de l’album sorti fin 2019. 

Mélodique et cinématographique, la musique de Fœhn Trio invite l’auditeur, dès les premières notes, à entrer dans son imaginaire évocateur, oscillant entre acoustique et amplification, entre intimité et puissance

Christophe Waldner (piano, claviers),
Cyril Billot (contrebasse, synthé basse), 
Kévin Borqué (batterie, pads)