Ferdinando Romano - Totem

“Totem”, le premier album en leader du contrebassiste italien Ferdinando Romano, vient de paraître chez Losen Records.

Ferdinando Romano - Totem
Ferdinando Romano, © Barbara Cardini

Ferdinando Romano sort son premier album en tant que leader, avec un groupe qui comprend certains des improvisateurs les plus intéressants de la jeune scène italienne, aux côtés de la star ECM de la trompette, Ralph Alessi.

Peut-être mieux décrit comme se situant quelque part entre les sons d'ECM, le post-bop et la musique contemporaine, “Totem” est un voyage à travers l’univers artistique de Ferdinando Romano, un pied dans le jazz et un autre dans le classique. Ce qui relie tout cela : une grande attention à la primauté de la mélodie. 

Aux côtés de Ralph Alessi, Ferdinando Romano met en scène ses compatriotes avec lesquels il se produit depuis plusieurs années : Simone Alessandrini (sax alto et soprano), Manuel Magrini (piano), Tommaso Iacoviello (bugle), Nazareno Caputo (vibraphone et marimba) et Giovanni Paolo Liguori (batterie). "Avec Ralph, nous avons tout de suite trouvé un même feeling. Durant les séances, sa contribution à la musique était si profonde et naturelle qu'il semblait que nous jouions ensemble depuis longtemps..."

““Totem” a pour propos de raconter en musique ce bloc indistinct fait de souvenirs, de convictions et de racines autour duquel nous dansons toute notre vie. Au sens artistique, chacun de nous a ses propres totems ; ce sont nos références, les gens que nous avons rencontrés et avec lesquels nous avons partagé des expériences musicales et artistiques. Mais les totems individuels peuvent donner vie à un totem beaucoup plus grand, qui est bien plus que la somme des parties et qui représente la synthèse créative de notre personnalité musicale".

À propos de Ferdinando Romano

Ferdinando, a étudié la contrebasse classique et la composition à l'Académie de musique de Florence et a obtenu son master en Suisse en étudiant avec Enrico Fagone et quelques-uns des solistes de contrebasse internationaux les plus pertinents. Il a également remporté le concours InJam de la Siena Jazz Academy qui a sélectionné 10 jeunes musiciens pour former un groupe pendant 6 mois et jouer ensemble sous la direction de Logan Richardson et Glenn Ferris. À Siena Jazz, il a également été récompensé comme l'un des meilleurs étudiants des master classes d'été. Il a sorti avec Arcadia Trio de Leonardo Radicchi l'album “Don't call it justice” et “Songs for people", qui a donné naissance à la collaboration avec le tromboniste Robin Eubanks. Découvert en 2010 par Paolo Piangiarelli (Philology Records, Massimo Urbani Award) Ferdinando a sorti en duo avec le guitariste Marco Poggiolesi les albums «Tandem» (Philology 2010) et «Tandem. A ruota libera »(Dodicilune 2013) Il a également écrit de la musique pour des films et des pièces de théâtre, écrivant également pour orchestre et ensemble à cordes. 
(extrait du communiqué de presse)

Ferdinando Romano (contrebasse)
Ralph Alessi (trompette)
Tommaso Iacoviello (bugle)
Simone Alessandrini (saxophone alto, saxophone soprano)
Manuel Magrini (piano)
Nazareno Caputo (vibraphone, marimba)
Giovanni Paolo Liguori (batterie)