Erroll Garner - Gemini

La série Octave Remastered - un projet étalé sur un an avec 12 albums restaurés d'Erroll Garner des années 60 et 70 - se poursuit avec la sortie de “Gemini”. Chaque album contient un titre bonus nouvellement découvert et inédit.

Erroll Garner - Gemini
Erroll Garner Gemini

Les neuf premiers titres de la série - “Dreamstreet”, “Closeup in Swing”, “One World Concert”, “A New Kind of Love”, “A Night at the Movies”, “Campus Concert”, “That's My Kick”, “Up in Erroll's Room” et “Feeling is Believing” - ont été salués par la critique. La série s’achève ce mois-ci avec “Gemini” (sortie le 12), “Magician”, et “Gershwin & Kern” (sortie le 26).

Les masters des 12 albums ont été transférées et restaurés à l'aide du système de lecture Plangent. Cela permet à l'auditeur de retrouver l'expérience de la session originale, en donnant vie aux performances incomparables de Erroll Garner sur ses propres compositions et quelques standards.

Les nouveaux morceaux bonus de la série sont tous des originaux de Erroll Garner, huit des douze étant des compositions inédites. "Ce fut vraiment un choc, et l'une des plus grandes joies de ce travail, de retrouver ces morceaux entièrement finalisés, qui restaient cachés sur une cassette", déclare Peter Lockhart, producteur principal de la série Octave Remastered.

L'un des compositeurs et interprètes les plus prolifiques de l'histoire du jazz, également militant de l'émancipation et de la liberté artistique des Afro-Américains, Erroll Garner est une légende parmi les pianistes de jazz. Son approche mélange les influences du bebop et du swing en une maîtrise unique et inégalée. 

Erroll Garner est également une figure marquante de l'histoire de la musique populaire pour les précédents durement acquis qu'il a créés pour la liberté artistique et qui perdurent encore aujourd'hui. En 1959, parce qu'il avait des droits d'approbation sur ce qui était publié, le pianiste a réussi à poursuivre Columbia Records pour retirer un album qu'ils avaient sorti sans sa permission. Sa victoire fut la première du genre pour un artiste américain dans l'industrie de la musique. Erroll Garner et sa manageuse, Martha Glaser, ont ensuite fondé et lancé Octave Records, dont les 12 albums constituent la série Octave Remastered. 

Erroll Garner était un musicien rare qui était tout aussi adoré et respecté par ses pairs que par ses fans dévoués. Le trompettiste Clark Terry, aujourd'hui décédé, résumait parfaitement son art : "Cet homme était complet. Il pouvait tout faire".

Gemini

Il n'existe pas de titre plus approprié pour cet album. C'est un exemple de plus de la façon dont Erroll Garner se connaissait et se comprenait lui-même ainsi que sa musique. Son plus grand talent était peut-être sa capacité à distiller et à communiquer précisément qui il était à un moment donné. Nous le trouvons ici incarnant parfaitement la définition de son signe astral. 
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)