Disparition de Jimmy Cobb, batteur du mythique Kind of Blue

Le batteur américain Jimmy Cobb est mort dimanche 24 mai à l'âge de 91 ans. Le jazzman était le dernier survivant des musiciens ayant joué sur le mythique album Kind of Blue de Miles Davis.

Disparition de Jimmy Cobb, batteur du mythique Kind of Blue
Le batteur américain Jimmy Cobb était le dernier survivant du mythique album Kind of Blue. Il est mort dimanche 24 mai à l'âge de 91 ans, © Getty / Richard Ecclestone

C'est une grande page de l'histoire du jazz qui se tourne. Jimmy Cobb, légendaire batteur américain vient de nous quitter, dimanche 24 mai à l'âge de 91 ans. Il était le dernier survivant des musiciens ayant enregistré l'album Kind of Blue (1959) au côté de Miles Davis, l'un des plus célèbres disques de jazz du XXe siècle.

Alex Dutilh reviendra sur sa longue et belle carrière ce lundi 25 mai à 18h dans Open Jazz.

Jimmy Cobb était également crédité sur plusieurs albums du trompettiste comme Sketches of Spain, Someday My Prince Will Come ou Porgy and Bess. Natif de Washington, le batteur a débuté sa carrière avec des figures locales qui lui permettent d'accompagner la chanteuse Billie Holiday. Arrivé à New York en 1950, il intègre le quintette de Cannonball Adderley, il joue avec Stan Getz et Dizzy Gillespie avant de se faire embaucher par Miles Davis. 

La section rythmique qu'il compose avec le pianiste Wynton Kelly et le contrebassiste Paul Chambers sera l'une des plus réputées de cette époque. Avec ses deux compagnons, Jimmy Cobb quitte Miles Davis en 1963 pour collaborer avec Wes Montgomery. 

A partir des années 1970, le batteur travaillera essentiellement avec la chanteuse Sarah Vaughan. Son jeu clair en fait l'un des artistes les plus respectés du jazz. La liste des musiciens avec qui il a joué est impressionnante. En plus de ceux cités ci-dessus, le batteur a collaboré avec John Coltrane, Art Pepper, Gil Evans, Ron Carter, Ricky Ford, Wynton Kelly ou Bobby Timmons.