Dinosaur - To The Earth

Nominé aux Mercury Awards, le quartet de jazz britannique Dinosaur, réuni par la trompettiste Laura Jurd, publie un troisième album, "To The Earth". Sortie chez Edition Records.

Dinosaur - To The Earth
Dinosaur, © Emile Holba

Le dernier album de Dinosaur prend un cap résolument acoustique, présentant un tout nouveau répertoire qui reflète dix ans d'interaction miraculeuse, tout en conservant l'élasticité sonore de  "Wonder Trail", leur précédent album aux couleurs plus électriques. Dinosaur explore la musique de Laura Jurd avec un abandon particulièrement ludique mêlé à des prouesses techniques, ce qui leur a valu la réputation d'être parmi les musiciens de jazz britanniques les plus remarquables de leur génération. 

To The Earth" transporte l'auditeur dans un vaste éventail d'atmosphères et de thèmes, tout en emmenant le groupe vers de nouveaux territoires dans des moments de composition spontanée. Sur des morceaux tels que Slow Loris, le synthétiseur de type clarinette s'intègre parfaitement à la ligne de basse de Conor Chaplin, tandis que le groupe oscille sans effort entre des motifs tumultueux et mélancoliques. Plus loin dans l'album, des morceaux comme Held By Water voient le groupe faire flirter le son acoustique du nouveau disque avec le jazz crossover londonien, avec les rythmes du batteur Corrie Dick simulant une boite à rythme sophistiquée et les vagues presque ambient du pianiste Elliot Galvin, avant de se développer dans un groove plus proche de la trompette du Moyen-Orient. Le pianiste de jazz Liam Noble décrit ces méandres et ces voyages multiples dans les notes de pochette de l'album comme étant "particulièrement britanniques" avec "une légèreté de toucher et un flirt occasionnel avec la joliesse, mais jamais trop".

Laura Jurd cite des musiciens britanniques tels que Liam Noble, Chris Batchelor et Huw Warren, ainsi que le trio norvégien Moskus et des artistes plus historiques tels que Duke Ellington, Charles Mingus ou Miles Davis, comme des influences clés sur sa musique. 

En parlant du nouvel album, Laura Jurd précise : "Ma discographie à ce jour, celle de Dinosaur ou des albums sous mon nom, est le résultat d'une nécessité de partager une richesse d'intérêts musicaux, du contrepoint influencé par le folk à l'écriture de chansons, de l'harmonie inspirée par Stravinsky à l'utilisation de la synthèse analogique et des grooves en boucle. Le jazz (dans sa forme la plus évidente) a toujours joué un rôle énorme dans ma vie et dans celle de ce groupe. "To The Earth" est tout simplement une collection de mélodies joyeusement élaborées, dans lesquelles nous pouvons nous plonger et que nous pouvons explorer en tant que improvisateurs. C'est tellement logique que cette musique fasse surface après une décennie de collaboration. Cette façon de faire de la musique est là depuis le tout début et c'est quelque chose que nous avons développé ensemble au cours des dix dernières années. Je suis constamment impressionnée par la musicalité et le sens du collectif que j'éprouve dans Dinosaur. Jouer avec Elliot, Corrie et Conor, c'est comme enfiler la paire de chaussures la plus confortable. À partir de là, tout peut être exécuté avec la plus grande confiance. Nous créons un espace dans lequel les sons prennent soin de nous et où nous prenons soin d'eux".
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

Laura Jurd (trompette)
Elliot Galvin (piano)
Conor Chaplin (contrebasse)
Corrie Dick (batterie)