Brian Landrus - For Now

Brian Landrus explore les peines de coeurs, la nostalgie et la romance dans son nouvel album “For Now” qui paraît chez BlueLand Records. On y retrouve Fred Hersch, Drew Gress et Billy Hart plus Michael Rodriguez, Sara Caswell et un quatuor à cordes.

Brian Landrus - For Now
Brian Landrus, © Guinara Khamatova

"Nuance tonale, sens mélodique et maîtrise instrumentale qui le distinguent de ses pairs." - Ed Enright, DownBeat 

“For Now” a beaucoup à dire en matière de romantisme, et il le dit avec une conviction aussi tranquille que passionnée. Brian Landrus, multi-instrumentiste à anches et compositeur, dont l'album “Generations” (2017) "emmène la tradition des big bands de jazz dans la mésosphère" (Giovanni Russonello, New York Times), se tourne cette fois vers des voies plus intérieures, en réunissant un remarquable quartet : le pianiste Fred Hersch, le bassiste Drew Gress et le batteur Billy Hart. L'équation musicale est complétée par les brillants jeunes musiciens Michael Rodriguez (trompette) et Sara Caswell (violon), ainsi que par les arrangements pour quatuor à cordes du célèbre compositeur d'opéra Robert Aldridge. Dans le quatuor, avec Sara Caswell on trouve Joyce Hamman (violon), Lois Martin (alto) et Jody Redhage-Ferber (violoncelle). L'album est co-produit par Robert Aldridge et le compositeur/auteur Herschel Garfein, tous deux lauréats d'un Grammy.

"Un compositeur d'une grande force et substance" (All About Jazz), Brian Landrus, est sorti de sa trentaine avec joie, chagrin, plaisir et désenchantement, et il apporte toute cette expérience aux dix compositions originales et aux trois standards de l'album. "En écrivant “For Now”, je pouvais le sentir venir d'un endroit très profond, directement de certaines expériences de vie vraiment difficiles et d'une beauté inoubliable", dit Landrus. "J'ai senti, à chaque instant, que j’obéissais à une nécessité". 

Dans ces compositions variées, Brian Landrus joue avec une infinité de nuances et de souplesse. Au saxophone baryton, il chante tendrement et avec émotion sur Ruby, My Dear et The Second Time. Il réserve la clarinette basse aux rêveries intimes et lyriques (For Now, The Wait, For Whom I Imagined), mais libère ensuite toute sa palette de couleurs pour son étonnante version solo du chef-d'œuvre de Monk Round Midnight

Alors que Brian Landrus travaillait sur la musique de l'album, une autre inspiration a frappé. "Dans certaines compositions, les harmonies que j'entendais ne pouvaient être correctement réalisées qu'avec un quatuor à cordes", dit-il. "Une admiration de longue date pour Harry Carney “With Strings” et pour “Focus” de Stan Getz est revenue pour me remplir la tête de sonorités de cordes luxuriantes." 

Une équipe parfaite est au cœur de For Now. "J'ai envie de jouer avec Fred Hersch depuis que je l'ai entendu pour la première fois il y a vingt ans", confie Brian Landrus. "J'aime la façon dont il trouve la couleur et la beauté les plus profondes dans tout ce qu'il joue. Dès le moment où nous avons commencé à enregistrer, il a joué mes compositions comme s'il les avait écrites".  

"Je considère Fred comme le meilleur interprète de Monk de notre temps", dit Landrus. J'ai donc été stupéfait lorsqu'il m'a dit qu'il n'avait jamais joué publiquement Ruby, My Dear. Ce qui m'a étonné, c'est sa liberté avec ce morceau ; la plupart des pianistes n'osent pas s'écarter de ce que Monk a joué. Fred l'a fait sien d'une manière profondément révérencieuse". Ruby, My Dear est la pierre angulaire de cet album.

Brian Landrus

Le multi-instrumentiste et compositeur Brian Landrus, basé à Brooklyn, s'est imposé comme l'une des principales voix mondiales sur les bois graves. Il a été élu meilleur espoir du saxophone baryton dans le 63e palmarès des critiques du magazine DownBeat, et élu troisième saxophoniste baryton de l’année 2020 dans le palmarès des lecteurs du JazzTimes.  

En plus de diriger ses propres groupes, Brian Landrus a effectué des tournées internationales avec Esperanza Spalding et s'est produit avec Bob Brookmeyer, Lewis Nash, Nicholas Payton, Nir Felder, Marcus Strickland, Jerry Bergonzi, Danilo Perez, Gary Smulyan, Maria Schneider, The Temptations, Feist, The Four Tops, George Garzone, The Drifters, Jason Palmer, Rufus Reid et Ralph Alessi, entre autres. 

Brian Landrus a sorti dix albums en tant que leader, dont six sur son label BlueLand Records. Né en 1978 et ayant grandi dans le Nevada, Landrus a commencé à jouer du saxophone à 12 ans et s'est produit professionnellement à 15 ans. Il a obtenu sa licence à l'Université du Nevada-Reno et deux maîtrises de musique au New England Conservatory, ainsi qu'un doctorat en composition à la Rutgers University où il est aujourd’hui enseignant.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)