A-t-on retrouvé une image inédite de Louis Armstrong à 14 ans ?

Les admirateurs de Louis Armstrong sont en émoi. Ce n'est pas un disque inédit, ni une nouvelle photo qui les met dans cet état mais un simple morceau de pellicule abîmé par le temps. Mais le gamin qui apparaît furtivement sur le document pourrait bien être le futur roi du jazz, à l'âge de 14 ans.

A-t-on retrouvé une image inédite de Louis Armstrong à 14 ans ?
Louis Armstrong vers 1970, © Getty / Michael Ochs Archives

C'est un fragment de pellicule d'à peine huit secondes. Une rue de la Nouvelle-Orléans, des dizaines de passants qui défilent devant la caméra, et soudain un jeune vendeur de journaux entre dans le cadre, d'abord de dos, il se retourne et regarde l'opérateur. Il n'en fallait pas plus aux spécialistes de Louis Armstrong pour débuter une querelle. Car cet adolescent, avec ses papiers sous le bras, pourrait bien être le trompettiste de génie. En 1915, il est dans sa quatorzième année, quelques mois auparavant, il a fait un séjour dans une maison de redressement. A sa sortie, il habite toujours la ville louisianaise et vit d'expédients, dont la vente de journaux. D'après le recensement de l'époque, il y avait peu de vendeurs de journaux noirs à la Nouvelle-Orléans, Louis Armstrong était l'un d'entre eux, ce qui donne un argument de plus à ceux qui croient le reconnaître. 

La science et l'histoire au secours du jazz

Les fans du musicien sont allés jusqu'à analyser la une du journal qu'on aperçoit à l'image, certainement le New Orleans Item. Le jour du tournage, l'information principale porte sur une attaque de train, malheureusement, les archives ne sont pas complètes et impossible de retrouver le jour exact. Le 29 septembre 1915, un violent ouragan traverse la Nouvelle-Orléans, laissant des bâtiments en ruines et faisant les gros titres pendant plusieurs jours. A l'image, tout semble normal, il est donc probable que cela ait été tourné avant la catastrophe. Pour le lieu, les spécialistes sont formels, il s'agit d'un des endroits plus fréquentés : le croisement entre Canal Street et Dauphine Street.

Kurt Luther, professeur d'informatique à la Virginia Tech University a mené des comparaisons morphologiques avec des clichés de Louis Armstrong datant de la même époque, il a relevé des ressemblances troublantes. Terry Teachout, auteur d'une biographie du trompettiste affirme quant à lui que les traits du visage sont très proches d'une célèbre photo d'Armstrong, prise pendant son passage en maison de redressement. Michael White, professeur de musique à la Xavier University of Louisiana, est plus mesuré. "Parfois il y a des ressemblances [avec des clichés d'époque], parfois non", avance-t-il. Tous les spécialistes d'Armstrong et de la musique néo-orléanaise se sont penchés sur ce film. C'est Ricky Riccardi, conservateur au musée Louis-Armstrong, qui donne finalement la pensée générale : "nous ne saurons jamais avec certitude s'il s'agit deLouis Armstrong". En tous cas, ce très court film aura fait rêver les spécialistes du musicien, même ceux qui pensaient tout savoir de son existence.