Flux Æterna, de Vincent-Raphaël Carinola

Flux Æterna est une composition musicale destinée à internet. Elle se présente sous la forme d'un flux audio sans début ni fin. L'écoute de Flux Æterna est similaire à celle d'une web radio, mais l'internaute peut ici influencer le devenir de l'oeuvre par l'apport de ses propres fichiers son.

Flux Æterna, de Vincent-Raphaël Carinola - France Musique
Flux Æterna, de Vincent-Raphaël Carinola

Fonctionnement de Flux Æterna

La page d'accueil du site permet à l’utilisateur d'écouter l'oeuvre sur une durée souhaitée. Le formulaire d’envoi permet d’envoyer (uploader) des fichiers-sons qui seront intégrés à l’œuvre. Actuellement, la durée maximale du son qui sera intégrée dans le système est limitée à 30 secondes.

L'apparition du nouvel arrivant dans le flux peut demander quelques secondes ou quelques minutes, selon l'état du système et le nombre de contributeurs.

Pour écouter Flux Æterna ou envoyer vos fichiers, cliquez ici.

Le nombre de fichiers lus par l'automate est limité actuellement à 23. Ils sont renouvelés selon la fréquence des apports des internautes, les nouveaux remplaçant les plus anciens. Cependant, le système contient une mémoire interne qui peut donner à entendre les sons anciens longtemps après renouvellement de l'ensemble des fichiers. 

Le logiciel constitue une sorte de partition qui définit le déroulement de l’oeuvre. Il contient un ensemble très divers de fonctions décrivant l’évolution de la musique, imprévisible sur des durées relativement courtes (le temps d’une audition), mais contrôlée sur des durées plus étendues. Par exemple, tel élément du système peut contrôler l’évolution entre deux vitesses ou tempi déterminés, mais le temps nécessaire pour passer de l’une à l’autre de ces vitesses peut varier entre des minutes, des heures, des journées ou des mois, un même chemin pouvant donner lieu à une infinité de détours. La pièce fait appel à un grand nombre de combinaisons de ce type de procédés, combinaisons soumises à leur tour à des transformations similaires produisant ainsi un devenir musical toujours mouvant.

Les transformations des sons sont très limitées, de manière à respecter leur essence : fragmentations, transpositions, bouclages et, plus rarement, filtrage et modulation. La musique prend à la lettre le sens premier du mot composer : poser ensemble, c'est à dire, donner à entendre un assemblage d’objets sonores dans un flux ininterrompu d’agencements toujours renouvelés et inattendus. L’auditeur perçoit d’autant mieux la forme musicale qu’il reconnait les transformations de ses sons.

Seuls trois types de matériaux sont fixes et indépendants de l'apport des auditeurs-internautes : le son de la voix du compositeur, des sons purs (sons sinusoïdaux) et des gestes enregistrés aussi par le compositeur qui modulent tous les sons.

Flux Æterna peut aussi être proposée sous forme de concert ou d'installation multicanal, chaque lieu de diffusion devenant alors une nouvelle instance de l'oeuvre.

La nature ouverte du projet, la nécessité de penser la composition sur une durée sans limite (ce qui revient à penser un succession infinie de moments) font de Flux Æterna un work in progress.

Partition

Pour consulter la partition, cliquez ici.

Crédits

  • Hervé Dejardin, Frédéric Changenet , Chefs de projet Innovation audio
  • Matthieu Beauval, Directeur de l’Accélération et du Partage de l’Innovation
  • Jean-Marie Simonin , Responsable de l'équipe Cloud et Streaming
  • Joachim Revol-Tissot, Responsable technique de l'équipe Player
  • Youenn Piolet, Ingénierie Cloud et Streaming
  • Romain Caron, Chef de Produit France Musique
  • Liudmyla Leskovets, Responsable Technique France Musique Web
  • Mickaël Robin, UI Designer
  • David Duhamel, UX Designer
  • Laurianne Lucinus, UX Designer
  • Ivan Baldach, Ingénieur Réseau ERT
  • Pierre Charvet, délégué à la création musicale
  • Justine Mergnac-Hertenstein, chargée de production

Le compositeur remercie Stéphane Letz, Laurent Pottier et la DSI de l’Université de Saint-Etienne  Réalisée avec le soutien du Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Expression Contemporaine (CIEREC - Université Jean Monnet - Saint-Etienne)

Ce projet a reçu le soutien de la Sacem.

Le site du compositeur : https://www.vrcarinola.com