[SORTIE CD] Jean-Pierre Rampal - The Complete CBS Masterworks Recordings

Sortie prévue le 26 novembre 2021 sous le label Sony Classical.

[SORTIE CD] Jean-Pierre Rampal - The Complete CBS Masterworks Recordings
Jean-Pierre Rampal - The Complete CBS Masterworks Recordings

Jean-Pierre Rampal - The Complete CBS Masterworks Recordings

New York, le 24 décembre 1969. Il a beau être minuit, le public se presse à Carnegie Hall où Jean-Pierre Rampal se produit pour la première fois, qui plus est à l’occasion des débuts du New York String Orchestra.
Isaac Stern, Alexander Schneider et Leonard Rose prêtent également leur concours, notamment en se joignant au flûtiste pour des quatuors de Mozart. Ils venaient d’en enregistrer ensemble l’intégrale les deux jours précédents aux mythiques CBS 30th Street Studios. 

Cette première gravure de Jean-Pierre Rampal pour CBS représente alors une exception, car il est sous contrat exclusif avec Erato. Mais les relations entre le label français et le « major » américain sont excellentes, d’autant que ce dernier a pris en licence à son catalogue plusieurs disques du flûtiste dans sa collection Epic. Erato donne de nouveau son feu vert en 1974 pour un album en compagnie de Pinchas Zukerman et de son épouse flûtiste Eugenia autour des fils de Bach, puis les deux marques concluent un partenariat pour produire en juin 1977 deux enregistrements en Israël au Jerusalem Music Centre : Erato publiera les concertos de Mozart sous la direction d’Isaac Stern, et CBS la Suite en la mineur de Telemann couplée avec des concertos pour flûte et violon de Vivaldi. Quatre ans plus tard, Jean-Pierre Rampal met un terme à son contrat avec Erato et devient au début des années 1980 un artiste exclusif CBS… 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Si une telle décision pouvait paraître surprenante au vu d’une collaboration aussi riche que celle développée avec Erato, ce choix s’explique en fait assez aisément. L’époque voit en effet se généraliser les enregistrements numériques, susceptibles d’entraîner un important renouvellement du catalogue. Or réenregistrer des pages essentielles aurait certes été possible chez Erato, mais aurait relégué à l’arrière-plan quelques réalisations marquantes précédentes. Le faire pour un nouveau label permettait au contraire à quantité de disques de coexister et de bénéficier d’une formidable présence au répertoire international. Par ailleurs, sa popularité aux États-Unis avait alors atteint un tel niveau qu’il lui était difficile de refuser les propositions d’une étiquette aussi prestigieuse et ouvrant la porte à des projets d’un statut différent. 

Côté CBS, l’idée de lui offrir un contrat d’exclusivité était dans l’air depuis quelque temps. La nouvelle série économique Odyssey apparue au début des années 1970 avait du reste tant contribué à la diffusion de ses disques que le public le considérait presque déjà comme un artiste CBS ! Columbia est en outre un partenaire précieux au Japon. Surtout, Jean-Pierre Rampal s’impose non seulement par une discographie dépassant celle de n’importe quel instrumentiste classique, mais encore par des chiffres moyens de ventes supérieurs à ceux de tout autre artiste classique en activité… Et, dans sa catégorie, il est également celui qui attire le plus le public traditionnellement non classique. CBS s’en était rendu compte en publiant en 1975 la fameuse Suite pour flûte et piano jazz de Claude Bolling, dont le succès avait été foudroyant, restant 530 semaines au hit-parade du Billboard et figurant même en tête du classement durant deux ans. 

Pour aller plus loin

Dates

le vendredi 26 novembre 2021