Sortie CD : Emmanuel Ceysson et le Quatuor Voce - Ballad in red

Sortie prévue le 20 avril chez Aparté.

Sortie CD : Emmanuel Ceysson et le Quatuor Voce - Ballad in red
Emmanuel Ceysson - Ballad in red

On ne présente plus Emmanuel Ceysson : harpiste prodige multi-récompensé, soliste à l’Opéra national de Paris et désormais au MET Opera de New York. Sa folle ascension évoque celle du français Carlos Salzédo, né au XIXe, qui devint à New York le plus grand harpiste de son temps, et révolutionna le répertoire de son instrument.

Ce nouveau disque traverse le XXème siècle dans un programme à l’inspiration gothique, placé sous le signe du mystère et du fantastique. La lumineuse Ballade de Salzédo résonne ici avec les oeuvres de compositeurs célèbres : les atmosphères impressionnistes d’un Debussy miroitent, les décors fantastiques de Caplet s’animent, et les beautés de l’écriture de Hindemith jouent de l’incroyable palette sonore de cet instrument-orchestre.

Puissante dans le grave, cristalline dans l’aigu, l’insolite harpe rouge d’Emmanuel Ceysson – conçue d’après la harpe de Salzédo lui-même– s’épanouit pleinement tant dans les pièces virtuoses en solo, que dans le dialogue avec les cordes du Quatuor Voce dans le très argentin Quinteto Rojo de Gustavo Leone.

Intelligente de cohérence, cette balade musicale offre de découvrir les mondes sonores inédits et captivants de la harpe, avec un répertoire spécialement écrit pour cet instrument.

Emmanuel Ceysson, harpe

Actuellement Principal Harp du légendaire METropolitan Opera de New York, cet ‘Enfant Terrible’ de la harpe bouscule avec force et virtuosité les clichés auxquels est associé son instrument. Habité par un enthousiasme communicatif et une énergie sans limites, il révèle sous ses doigts une harpe étincelante dont la poésie rivalise avec le tempérament.

Depuis 2005 il parcourt la scène musicale internationale : Wigmore Hall, Salle Gaveau, Carnegie Hall, Wiener KonzertHaus, Berliner Philharmonie, festival de Cartagena… où il se produit en récital, en concerto ou en musique de chambre et obtient régulièrement les éloges de la presse. Avant d’intégrer le MET en 2015, il occupait depuis 9 ans le poste de Première Harpe Solo au sein de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, où ses interventions dans la fosse étaient fréquemment remarquées par la critique lyrique parisienne.

Son investissement sans faille pour son instrument lui vaut les honneurs des plus hautes distinctions internationales : successivement il remporte la Médaille d'Or et le Prix d'Interprétation du Concours International de Harpe des États-Unis en 2004, un Premier Prix et 6 Prix Spéciaux lors des auditions Young Concert Artists de New York en 2006 et le Premier Prix du prestigieux Concours de l’ARD à Munich en Septembre 2009, devenant ainsi le premier harpiste à obtenir trois consécrations internationales majeures.

« Visiting Professor » à la Royal Academy of Music de Londres de 2005 à 2009, et enseignant à l’Académie Internationale d’été de Nice depuis 2011, il donne régulièrement des Master Class en France et lors de ses tournées à l’étranger. Il vient d’être nommé professeur à la Mannes School de New York. En 2010, il est présent aux Victoires de la Musique Classique dans la catégorie « Révélations Soliste Instrumentale » et est distingué par l’Institut de France, Académie des Beaux-Arts, en Novembre 2011, avec un Prix d’Encouragement pour son début de carrière (Fondation Simone Del Duca).

Sa discographie variée inclut des disques chez Naxos et Naïve, applaudis par la presse spécialisée, et il enregistre actuellement sous le label Aparté.

Quatuor Voce

En une décennie, le Quatuor Voce s'est fait entendre sur les scènes du monde entier. Depuis leurs débuts en 2004, les membres du Quatuor Voce s'attachent à défendre le grand répertoire, une ambition pour laquelle ils ont sollicité les conseils de leurs aînés (Quatuor Ysaye, Eberhard Feltz, ou Günter Pichler, violoniste du quatuor Alban Berg). Lauréat des grands Concours Internationaux de Crémone, Genève, Vienne, Bordeaux, Graz, Londres et Reggio Emilia, le quatuor est en 21013 nommé "Rising Stars" par l'European Chamber Hall Organisation (ECHO) et a ainsi été invité par les salles européennes les plus prestigieuses. Le quatuor tourne régulièrement au Japon et s’est notamment produit, entre autres, à Tokyo, Osaka, Hiroshima, Nagasaki et Nagoya.

Ouverts au monde qui les entoure, les Voce créent régulièrement la musique de compositeurs d’aujourd'hui, parmi lesquels Bruno Mantovani ou Alexandros Markeas... Leur curiosité musicale les amène à aborder tous les genres et expérimenter différentes formes de spectacle : ils prêtent leur voix à des chefs-d’œuvre du cinéma muet, de F.W. Murnau à Buster Keaton, et partagent leur univers avec des personnalités aussi diverses que le musicologue Bernard Fournier, le chanteur et guitariste -M-, la chanteuse canadienne Kyrie Kristmanson et le chorégraphe Thomas Lebrun.

Leurs enregistrements sont salués et recommandés par la presse internationale parmi lesquels The Strad, Télérama, Neue Zürcher Zeitung, Diapason, Strings and Bow et Klassieke Zaken. Deux albums sont sortis en 2016 sous le label Alpha Classics : l'intégrale des quatuors avec flûte de Mozart, avec Juliette Hurel (FFFF de Télérama et 5 Diapasons) et deux quintettes à cordes de Brahms et de Mozart, avec l’altiste Lise Berthaud. Paru en février 2017, leur nouvel enregistrement "Lettres Intimes" est consacré à la musique des compositeurs de l'Europe de l’Est (œuvres de Leoš Janáček, Erwin Schulhoff et Béla Bartók). Le Quatuor Voce a bénéficié de nombreux soutiens depuis sa création : ProQuartet CEMC, le Théâtre de la Cité Internationale, la Fondation Banque Populaire, l'Académie Musicale de Villecroze, l'Institut Albeniz, la Fondation Charles Oulmont, la Philharmonie de Paris, la Spedidam et Monceau Assurances.

Dates

le vendredi 20 avril 2018