Sarah Vaughan & Oscar Peterson

Sorties le 7 avril 2017 en CD et numérique chez Fondamenta. Deux concerts entièrement inédits de Sarah Vaughan (à Laren, en 1975) et d'Oscar Peterson (à Amsterdam, en 1961).

Sarah Vaughan & Oscar Peterson
Sarah Vaughan & Oscar Peterson

Le Label Fondamenta a été créé par le pianiste Frédéric D’Oria-Nicolas en 2008 - label dont il assure la direction artistique. Si les objets sonores Fondamenta sont reconnaissables entre tous, c’est parce qu’ils sont façonnés par autant de dévouement que de passion. Fondamenta, c’est d’abord l’obsession du beau son, du son vrai. Ce son qui, après des années de travail, se révèle sous la souplesse d’une main de pianiste, d’un frémissement d’archet ou dans la chaleur d’une voix ; celui qui naît dans le silence, vit et s’éteint dans l’acoustique d’une salle exceptionnelle.

Toutes leurs réalisations partagent ainsi un même objectif : fixer l’éphémère et plonger l’auditeur au cœur de l’émotion du concert.

Aujourd'hui le label Fondamenta présente les deux premiers titres jazz de la collection Phoenix / Lost Recordings. Deux concerts entièrement inédits de Sarah Vaughan (à Laren, en 1975) et d'Oscar Peterson (à Amsterdam, en 1961).

Sarah Vaughan : Live At Laren Festival 1975

Sarah Vaughan, voix ; Carl Schroeder, piano ; Bob Magnusson, basse ; Jimmy Cobb, batterie

A vingt-cinq kilomètres au sud-est d’Amsterdam, dans le village de Laren, se tient tous les mois d’août depuis plusieurs décennies un passionnant festival de jazz. Il y a quarante et un ans, du 5 au 9 août 1975, Chet Baker, Johnny Griffin, Phil Woods et Freddie Hubbard s’y produisirent, mais la grande star internationale qui a ouvert ce festival fut Sarah Vaughan.

Celle que l’on a surnommée pendant toute sa carrière : « The Divine » est en 1975 une femme de 51 ans qui est au sommet de son talent, de son énergie, et de sa splendeur. Sa voix est devenue plus grave, mais sa tessiture est toujours exceptionnelle, lui permettant les plus extravagantes acrobaties vocales. Sa maîtrise du scat, aussi fabuleuse qu’à ses débuts, la propulse toujours au niveau des plus grands instrumentistes-improvisateurs du jazz...

Sarah Vaughan : Live At Laren Festival 1975
Sarah Vaughan : Live At Laren Festival 1975

► DATE DE SORTIE : 7 avril 2017
COMMANDER L'ALBUM

Oscar Peterson Trio : Live At The Concertgebouw 1961

Oscar Peterson, piano ; Ray Brown, basse ; Ed Thigpen, batterie

C'est sous l'impulsion de Norman Granz qu'en 1952 la mythique salle du Concertgebouw d'Amsterdam entrouvrit pour la première fois ses portes à cette musique (américaine, noire et populaire...) encore bien souvent “illégitime” aux oreilles de nombreux mélomanes distingués... Le pianiste canadien Oscar Peterson, dans l'écurie de Norman Granz depuis 1949, fit bien sûr partie des grandes stars qui, missionnées pour diffuser la bonne parole du swing partout en Europe, se produisirent à de nombreuses reprises au Concertgebouw tout au long des années 50.

Probablement pour profiter à plein de l'effet de légitimation associé au prestige d'une telle salle, le label Verve sortit même en 1957 un disque du pianiste intitulé “Oscar Peterson Trio At The Concertgebouw”... Même si Peterson se produisit bien cette année là à Amsterdam en compagnie de Ray Brown et Herb Ellis, ce disque se révéla finalement être un “faux”, composé en fait d'extraits de concerts enregistrés dans des salles beaucoup moins prestigieuses entre Chicago et Los Angeles... Reste que d'une certaine manière, c'est en “habitué des lieux” qu'Oscar Peterson, ce 10 février 1961, s'installa au piano à la tête de son trio sur la mythique scène du Concertgebouw.

Oscar Peterson Trio : Live At The Concertgebouw 1961
Oscar Peterson Trio : Live At The Concertgebouw 1961

► DATE DE SORTIE : 7 avril 2017
COMMANDER L'ALBUM

Dates

le vendredi 7 avril 2017
Mots clés :