Renée Fleming à l’honneur sur France Musique samedi 13 mai à partir de 18h

Samedi 13 mai 2017, France Musique s’invite au Met pour la représentation du Chevalier à la Rose de Richard Strauss. Stéphane Grant propose en préambule, dès 18h, puis au cours des entractes, une rencontre avec la soprano américaine Renée Fleming.

Renée Fleming à l’honneur sur France Musique samedi 13 mai à partir de 18h
Renée Fleming, © Getty / Jared Siskin

Stéphane Grant propose en préambule, dès 18h, puis au cours des entractes, une rencontre avec la soprano américaine Renée Fleming.
Quelques mots d’elle seront diffusées en avant-première dans la Matinale de Clément Rochefort.

Elle le promet : ce ne sont pas ses « adieux » au chant ! Mais en incarnant pour la dernière fois, dans une représentation scénique, l’un des rôles les plus marquants de sa carrière et du répertoire, Renée Fleming tourne une page de sa vie. Et c’est au Met que la soprano américaine interprète cette ultime Maréchale dans Le Chevalier à la Rose. La maison new-yorkaise a une place tout à fait à part dans le parcours de Renée Fleming : en 1988, sa victoire au « Metropolitan Opera Auditions » augure d’une future grande chanteuse. Et la consécration arrive en 1991, lorsque la soprano foule pour la première fois les planches du Met - dans le rôle de la Comtesse des Noces de Figaro de Mozart. Elle y a donné depuis la plupart de ses plus grands rôles.

C’est pour elle que Robert Carsen a imaginé cette nouvelle production du Rosenkavalier. Co-produit avec le Covent Garden de Londres, le spectacle affiche aux côtés de Renée Fleming, la mezzo lettone Elīna Garanča (qui chante elle aussi pour la dernière fois le rôle d’Octavian !).

Soirée qui promet d’être riche en émotions… pour cette dernière représentation, la salle du Met est sold out depuis plusieurs semaines, et le public new-yorkais devrait réserver une immense ovation à cette diva qu’il adore.

Ce n’est qu’un au revoir !...

« Le temps, Quinquin, ne change rien aux choses. Le temps, c’est une chose étrange. (…) Il est tout autour de nous. Il est même en nous. Il ruisselle sur nos visages, il ruisselle sur le miroir, il coule entre mes tempes. Et, entre toi et moi, il coule encore, sans bruit, comme un sablier. » (La Maréchale, Le Chevalier à la rose, Acte I).

Dates

le samedi 13 mai 2017