Orsay en fête : trois jours en musique avec la Garde Républicaine

Le musée d’Orsay et l’orchestre de la Garde républicaine s’associent le week-end du 22 au 24 janvier 2016 pour proposer une grande fête musicale et populaire dans tous les espaces du musée.

Orsay en fête : trois jours en musique avec la Garde Républicaine
Édouard Manet, Le Fifre, 1866, huile sur toile, Paris, musée d'Orsay @ Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / P. Schmidt. Graphisme Gordon pour communication EPMO. Impression Mérico.

Orsay en fête sur France Musique

la matinale culturelle banniere
la matinale culturelle banniere

Le vendredi 22 janvier de 7h à 9h30
dans La Matinale culturelle de Vincent Josse :
"Le quintette de saxophones de la Garde Républicaine" avec Guy Cogeval (président du musée d'Orsay) et François Boulanger (chef d'orchestre)

Près de quatre cents musiciens donneront une vingtaine de concerts et moments musicaux, tous gratuits, dans la nef des sculptures devenue « agora musicale », dans la salle des fêtes et les galeries du musée. Outre les musiciens de la Garde républicaine, seront accueillis des solistes de renom (Julie Fuchs, Stéphane Degout), des harmonies venues d’Ile de France et de jeunes musiciens du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
(télécharger le programme complet )

Une collaboration inédite
Orsay en fête marquera le début d’une collaboration inédite entre le musée d’Orsay et une institution musicale prestigieuse dont l’histoire est profondément ancrée dans le XIXe siècle. C’est en 1848 que fut fondée la première formation musicale de la Garde républicaine, une date également clé pour le musée d’Orsay, dont les collections couvrent une période qui commence exactement la même année.

Les formations musicales de la Garde républicaine constituent aujourd’hui une grande famille qui comprend la Musique de la Garde, la fanfare de la célèbre cavalerie, le Choeur de l’Armée Française, les trompes de chasse et l'Orchestre, composé de deux grands ensembles (d'harmonie et à cordes, pouvant se décliner en orchestre symphonique) fleuron musical dirigé par François Boulanger, et dont la réputation s’étend bien au-delà de l’hexagone.

Une ambition commune
L'ambition commune est de recréer l’atmosphère des grandes fêtes populaires de la IIIe République, qui entreprit avec succès de développer l’instruction musicale pour tous, vit fleurir les sociétés de concerts, les kiosques à musique, les orphéons et les concours de chorales. La République fût en quelque sorte mise en musique.

Ce partenariat entre le Musée d'Orsay et l’orchestre de la Garde républicaine se veut aussi leçon d’art et d’histoire, pour les petits et pour les grands. Le développement des pratiques musicales, à la fin du XIXe siècle, a joué un rôle majeur dans la construction de l’identité républicaine, dans le dépassement des clivages politiques et des différences de classe et de culture. La musique a contribué à la « fabrique du citoyen ». Ce rôle essentiel et nouveau pour l’époque sera évoqué à l’occasion de conférences à l’auditorium du musée.

Tout au long de ce week-end, c’est plus de 15 000 personnes qui sont attendues au musée d’Orsay et qui prendront part à cet événement où, autour de la musique, tous les arts seront à l’honneur.

INFOS PRATIQUES
Musée d’Orsay
1, rue de la Légion-d’Honneur, 75007 Paris

Métro : ligne 12, station Solférino
RER : ligne C, station Musée d'Orsay
Bus : 24, 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94
Station Vélib’ : n° 7007, 62, rue de Lille

Tous les concerts et manifestations proposés dans le cadre d’Orsay en fête sont gratuits et accessibles sans réservation (dans la limite des places disponibles).
En journée un titre d’accès au musée est requis. Le musée est gratuit pour les moins de 26 ans.

PLUS D'INFOS

Sur le même thème

Dates

du 22 au 24 janvier 2016