La saison Convergences de l'Opéra de Paris : L'Histoire du Soldat et Spleens & Détresses

Toute l’année l’Opéra de Paris offre une belle saison de mélodies et de lieder à travers la programmation Convergences dirigée par Christophe Ghristi.

La saison Convergences de l'Opéra de Paris : L'Histoire du Soldat et Spleens & Détresses
Amphithéâtre ©Opéra de Paris

A l'Amphithéâtre de l'Opéra Bastille, la 5ème saison Convergences propose des représentations à travers l'exploration du lied et de la mélodie. Deux œuvres à découvrir au programme de ce mois de mars.

MERCREDI 5 ET JEUDI 6 MARS 2014 - 20HL’HISTOIRE DU SOLDAT | Réserver
D’Igor Stravinsky et Charles Ferdinand Ramuz

L'Histoire du Soldat
L'Histoire du Soldat

AVEC
Jacques Bonnaffé (comédien) ■ Ensemble Intercontemporain Marius Stieghorst (direction musicale) ■ Irène Kudela (piano) Un soldat vend son âme au Diable en échange du pouvoir de connaître l’avenir : tel est le point de départ – très faustéen – deL’Histoire du soldat. Mais qui aime l’opéra le sait trop bien : ce genre de pacte finit toujours par une damnation. Lorsqu’en 1917, il compose l'histoire du soldat, Stravinsky a fui la révolution russe pour se réfugier en Suisse. Là-bas, avec Charles-Ferdinand Ramuz, il imagine ce chef-d'œuvre inclassable, dont le caractère populaire et l’apparente simplicité dissimulent une maîtrise compositionnelle absolue. Ces deux soirées à l’Amphithéâtre inaugurent une collaboration nouvelle avec l’Ensemble Intercontemporain et marquent le retour de Jacques Bonnaffé, deux ans après son hommage à Théophile Gautier.

MERCREDI 26 MARS 2014 - 20HSPLEENS ET DETRESSES | Réserver
Louis Vierne

Spleens & detresses
Spleens & detresses

Préludes pour piano
Spleens et détresses
Quintette pour piano et quatuor à cordes

AVEC
Anaïk Morel (mezzo-soprano) ■ Mûza Rubackyté (piano)
■ Quatuor Danel :Marc Danel, Gilles Millet, Vlad Bogdanas, Yovan Markovitch

« J’édifie en ex-voto un quintette de vastes proportions dans lequel circulera largement le souffle de ma tendresse et la tragique destinée de mon enfant. Je mènerai cette œuvre à bout avec une énergie aussi farouche et furieuse que ma douleur est terrible, et je ferai quelque chose de puissant, de grandiose et de fort, qui remuera au fond du cœur des pères les fibres les plus profondes de l’amour d’un fils mort… Moi, le dernier de mon nom, je l’enterrerai dans un rugissement de tonnerre et non dans un bêlement plaintif de mouton résigné et béat. »
Ainsi Vierne évoquait-il la genèse de son monumental quintette pour piano et cordes, intimidant requiem pour son fils mort à 17 ans. Disciple de Franck et de Widor, titulaires des orgues de Nore-Dame de 1900 jusqu’à sa mort en 1937, Vierne est l’un des compositeurs les plus originaux et méconnus de son temps, écrivant une musique à l’inextinguible passion. Muza Rubackyté dresse le portrait de ce prodigieux artiste, avec le quintette, les fulgurants préludes pour piano et le cycle de mélodies d’après Verlaine Spleens et détresses.

Site officiel de L'Opéra National de Paris

Christophe Ghristi présente la saison Convergences ©Opéra de Paris

Dates

du 05 au 26 mars 2014