La Lettre du musicien n°534 - Avril 2020 : En Afrique, musique et résilience

Alors que le monde entier connaît un drame sanitaire sans précédent, la crise du Covid-19 bouleverse le territoire africain. Chaque mois, La Lettre informe les professionnels de la musique et décrypte l’actualité du secteur musical. Retrouvez l'indéniable essor de la musique sur ce continent !

La Lettre du musicien n°534 - Avril 2020 : En Afrique, musique et résilience
La Lettre du musicien n°534 - Avril 2020 : En Afrique, musique et résilience

Avril 2020

Au sommaire de La Lettre du musicien :

Actualités

  • En Afrique du Sud la musique réunit les communautés

Alors que sous l’apartheid, la musique classique était l’apanage des Blancs, une nouvelle génération émerge peu à peu en Afrique du Sud. Le milieu musical s’en trouve dynamisé, et Noirs et Blancs se partagent désormais la scène nationale, symbole d’une nouvelle forme de vivre ensemble.

  • Musique en milieu rural

L’association Pour que l’esprit vive organise des concerts dans les campagnes françaises, dans les centres hospitaliers, les clubs de troisième âge et même à domicile… Un moyen d’amener la musique aux publics les plus isolés.

Regards

  • Tribune

« La culture, moteur d’espérance », par Geoffroy Jourdain

  • Regard philosophique

Le « chant d’ombre » d’Achille Mbembé

  • Portait double vie

Benjamin Petit, saxophoniste et pilote de ligne

Orchestres & ensembles

  • L’essor des orchestres au Maghreb

Les phalanges symphoniques se professionnalisent, tandis que s’édifient opéras et salles de spectacle. Mais ce dynamisme souffre encore d’un manque de moyens économiques.

  • Au Kenya, le rêve classique

Au cours des dix dernières années, le pays s’est ouvert au classique. Le déficit de formations n’entame pas la curiosité et l’ingéniosité.

  • À Tours, notes discordantes entre l’Orchestre et son chef

Un collectif de musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Tours lance une pétition intitulée “Quel avenir pour votre orchestre ?”.

Pédagogie et conservatoires 

  • Enseignement musical : coopération franco-camerounaise

L’école associative Polynotes est l’une des rares en France à être jumelée avec un établissement africain. L’accent est mis sur les instruments à cordes frottées.

  • Ray Lema : « La musique traditionnelle doit avoir sa place dans l’enseignement »

Ancien directeur musical du Ballet national du Zaïre, le pianiste congolais se bat pour inscrire la musique traditionnelle dans l’enseignement musical des pays d’Afrique.

  • La continuité pédagogique pour l’enseignement artistique

Pendant le confinement dû à l’épidémie du Covid-19, les professeurs de conservatoire s’adaptent et rivalisent d’imagination pour maintenir le lien avec leurs élèves, malgré les contraintes techniques et personnelles.

Juridique

  • Coronavirus : recours limité à la notion de force majeure

Le contexte actuel de crise sanitaire a bouleversé tant les relations sociales que l’organisation du travail et les possibilités d’accomplir les projets envisagés avec des co-contractants.

  • Le recrutement des agents contractuels dans la fonction publique territoriale

La loi du 6 août 2019 a une incidence directe sur les modalités d’embauche des enseignants dans les conservatoires. Premier volet de notre étude des conséquences de la loi de transformation de la fonction publique.

Pour aller plus loin

Plus de détails sur le site➔ LA LETTRE DU MUSICIEN

Dates

du 01 au 30 avril 2020