Jazz Migration, les lauréats 2016

Jazz Migration œuvre depuis sa création en 2002 à la valorisation et au développement des jeunes musiciens issus des scènes jazz françaises. Partenaire de cet événement, France Musique reçoit les lauréats du Jazz Migration 2016 dans Open Jazz d'Alex Dutilh le lundi 30 novembre 2015 à 18h.

Jazz Migration, les lauréats 2016
Jazz Migration, les lauréats 2016

Jazz Migration s’appuie sur la volonté commune aux adhérents et partenaires du réseauAJC (premier réseau européen de diffusion et de production de jazz et musiques improvisées) de soutenir de jeunes talents venus des quatre coins du territoire et leur offrir une visibilité sur certaines des meilleures scènes de France et d’Europe.

Fort de son succès, cette année, Jazz Migration évolue, en sélectionnant 4 groupes sur 18 mois, qui bénéficieront d’un accompagnement professionnel et artistique, ainsi que d’un soutien à la diffusion en France et en Europe.

France Musique, partenaire comme chaque année de cet évènement accompagnera les lauréats tout au long de l'année.

open jazz banniere
open jazz banniere

À cette occasion, lundi 30 novembreà 18h, Alex Dutilh présentera en avant-première dans OPEN JAZZ, les quatre jeunes groupes :
Chromb, Electric Vocuhila, Schwab-Soro et Un Poco Loco

CHROMB!
Léo Dumont, batterie
Camille Durieux, clavier, synthétiseur, piano, choeurs
Lucas Hercberg, basse, effets, choeurs
Antoine Mermet, sax alto, voix, synthétiseurs, delay

Quatuor à Cordes, anches, 88 Touches, cris et fûts. Rock sans guitare grouillant de jazz, musique de chambre capitonnée à destination des adultes émotifs et des enfants sauvages, vertiges pop et mignardises bruitistes en ronds de sorcière, enjôleurs cuivrés et libres de tout: CHROMB! est l’enzyme ferreuse, volubile et marsupiale de Soft Machine, The Residents et Jim Black tout à la fois.

ELECTRIC VOCUHILA :
Maxime Bobo, saxophone, claviers
Jean-François Riffaud, basse, percussions
Boris Rosenfeld, guitare
Etienne Ziemniak, batterie

Ensemble protéiforme, Vocuhila a su ne jamais trouver sa voie. Une dose d’harmolodie, de l’improvisation en vol libre au-dessus de beats quasi électro, des motifs mélodiques et rythmiques répétitifs, un trait de vrai jazz, des riffs un peu métal… le tout parfaitement agencé dans un désordre total. Une musique à vous faire sauter les plombs en abandonnant toute résistance…

SCHWAB SORO :
Raphaël Schwab, contrebasse
Julien Soro, saxophone alto

Raphaël Schwab et Julien Soro se côtoient déjà depuis plusieurs années lorsque leur vient l’idée de ce duo atypique. Ils parlent la même langue, recherchent la même spontanéité : la poésie est au centre de leurs (d)ébats. Avec pour terrain de jeu les compositions de Raphaël Schwab, ils partagent avec le public des moments suspendus, de grâce, de complicité, d’humour et, tout simplement, de musique.

UN POCO LOCO :
Fidel Fourneyron, trombone
Geoffroy Gesser, saxophone ténor, clarinette
Sébastien Beliah, contrebasse

Un Poco Loco est la relecture par trois improvisateurs français du répertoire be-bop des années 40 et 50 avec une préférence pour les standards teintés d’exotisme. Avec respect et fantaisie, le trio s’empare de thèmes méconnus ou inattendus pour élaborer un travail raffiné sur le son et la dramaturgie, mêlant au vocabulaire traditionnel leur langage de musiciens baignés dans la culture contemporaine.
Complices de longue date, ces trois musiciens actifs de la scène parisienne (collectifs Umlaut, COAX...) se réunissent ici avec en tête l’élégance du son acoustique de la musique West Coast (Jimmy Giuffre), mais aussi la puissance rythmique et mélodique du jazz des années 30, mêlant au vocabulaire traditionnel leur langage de musiciens baignés dans la culture contemporaine.

PLUS D'INFOS

Sur le même thème

Dates

le lundi 30 novembre 2015