Festival Saint Denis : Concert American Stories à la Basilique Saint-Denis

Tentez votre chance pour remporter 2 places pour le concert American Stories le mercredi 10 juin à 20h30 à la Basilique Saint-Denis. De l’immortel Bernstein, père de West Side Story, figure emblématique du New York des années 50 aux jeunes compositeurs Nico Muhly et Bryce Dessner, en passant par Philip Glass, ces « American Stories » sont une proposition de condensé musical de la musique américaine du 20e siècle à aujourd’hui.

Festival Saint Denis : Concert American Stories à la Basilique Saint-Denis
NICO MUHLY0 © Matthew Murphy /Michelle De Young © Kristin Hoebermann /Nadia Sirota © Samantha West /Enrique Mazzola © Eric Garault

Clôture des inscriptions : lundi 8 juin 2015 - 9h

AU PROGRAMME:
♪Leonard Bernstein, Symphonie n°1 « Jeremiah »
♪Philip Glass, The Canyon
♪Bryce Dessner, Lachrimae
♪Nico Muhly, Concerto pour alto

AVEC :
Michelle DeYoung, mezzo-soprano
Nadia Sirota, alto
Orchestre National d’Île-de-France
Enrique Mazzola
, direction

Ce programme a été conçu comme la présentation d’une descendance réjouissante, entre l’avant-garde d’hier, classique désormais, et une nouvelle génération en pleine éclosion, bouillonnante d’idées musicales et trans-musicales.

Avec un sens du spectacle inouï, cuivres, percussions, une voix de mezzo solo qui émerge du gigantisme orchestral, Bernstein s’inspire, dans sa Première Symphonie, de l’épisode biblique des Lamentations de Jérémie.

Eminent représentant de l’école minimaliste, collaborateur fameux de Robert Wilson, Peter Sellars, Leonard Cohen ou Woody Allen, Philip Glass, nominé pas moins de 6 fois aux Oscars, offre avec The Canyon, une musique des grands espaces avec son lot d’effets stratosphériques.

Nico Muhly et Bryce Dessner ont grandi avec cette musique. Leur bagage classique est pour le moins prestigieux entre les commandes du Met pour le premier ou du LA Philharmonic pour le second, et leur laboratoire commun à la Brooklyn Academy, au Barbican Hall ou auprès du danseur et chorégraphe Benjamin Millepied. Jeunes compositeurs ouverts et dans leur temps, leur musique a bénéficié du renouveau baroque, d’une touche pop sophistiquée et assumée, (Jonny Greenwood, Björk…), et de la musique de films.

PLUS D'INFOS

Sur le même thème

Dates

le lundi 8 juin 2015