Festival Présences 2018 - Thierry Escaich, un portrait

Du 6 au 11 février 2018, pour la 28e édition, Présences proposera un portrait de Thierry Escaich.

Festival Présences 2018 - Thierry Escaich, un portrait
Thierry Escaich, © Radio France / Christophe Abramowitz

Chaque année, au mois de février, Radio France consacre un festival à la musique de notre temps et à la création. Ce festival, baptisé « Présences », a lieu avec la participation des formations musicales de Radio France mais aussi de nombreux artistes invités et d’ensembles spécialisés dans la musique d’aujourd’hui ; il permet d’assister à la naissance de nombreuses partitions. Les concerts se déroulent dans les salles de Radio France, principalement l’Auditorium et le Studio 104, et permettent de proposer au public de grandes soirées symphoniques, des rendez-vous de musique pour ensemble, des récitals, sans oublier l’utilisation des nouvelles technologies liées notamment à l’informatique musicale et à l’électroacoustique.

Après avoir illustré une série de thèmes (« Les musiciens de la Méditerranée » en 2013, « Paris-Berlin » en 2014, « Les deux Amériques » en 2015, « Oggi l’Italia » en 2016), Présences a renoué en 2017 avec les monographies en la personne de Kaija Saariaho.

Pour sa 28e édition, en février 2018, Présences proposera un portrait de Thierry Escaich. Né en 1965, compositeur mais aussi organiste et improvisateur, successeur de Maurice Duruflé à la tribune de l’église Saint-Étienne-du-Mont à Paris, Thierry Escaich a beaucoup composé pour son instrument favori et imagine, à l’occasion de chacune de ses œuvres, une architecture élaborée qu’il nourrit d’un lyrisme volontiers flamboyant.

L’édition 2018 du festival se clora sur une nouvelle œuvre commandée à Thierry Escaich par Radio France, pour la Maîtrise, l’Orchestre philharmonique de Radio France et Mikko Franck.

Au-delà du portrait de Thierry Escaich, l’édition 2018 du festival affiche nombre de personnalités pour lesquelles le geste du compositeur se double de celui de l’interprète, et vice-versa. Chez Wolfgang Mitterer, Michaël Levinas, Lionel Bord, Laurent Cuniot, Benoît Mernier, Thierry Pécou, Burkhard Stangl, Karol Beffa, Eva Reiter ou John Zorn, le basson, la direction, la guitare, l’orgue, le piano, la viole de gambe, ou encore l’électronique utilisée comme instrument, représentent autant de médiums de création tant dans l’acte d’« interprétation » que dans celui, plus éphémère encore, d’« improvisation ».

Un enregistrement de Thomas Ospital « Convergences » paraîtra le 9 février à l'occasion du festival Présences dans la collection Tempéraments / Radio France. Ce disque reprendra en grande partie le programme du concert donné le 26 juin 2017 par Thomas Ospital à l'orgue de Radio France et regroupera des pièces de Jean-Sébastien Bach et Thierry Escaich.

► Programme complet du festival

Dates

du 06 au 11 février 2018