Festival de Rocamadour : musique sacrée en Dordogne

Pour la 13è année, la cité de Rocamadour met en scène la nouvelle édition du Festival de musique sacrée, une quinzaine de concerts dans des lieux exceptionnels.

Festival de Rocamadour : musique sacrée en Dordogne
Festival de musique sacrée de Rocamadour - du 5 au 26 août 2018

Édito

« À l’instar de Francis Poulenc, les artistes viennent de plus en plus nombreux découvrir Rocamadour et s’inspirer de ce lieu si particulier. L’acoustique exceptionnelle de la basilique Saint-Sauveur leur permet d’exprimer leur art pleinement et de vivre avec le public une rencontre pleine de profondeur. 

Lieu de concerts, lieu de résidence d’artistes ou d’enregistrement, Rocamadour est de plus en plus un lieu qui inspire. 

Après la précédente édition tournée vers l’intime et l’intériorité, la programmation 2018 est résolument placée sous le signe de la joie : ce sont notamment des œuvres lumineuses, comme le Dixit Dominus de Haendel et la Messe de Nostre Dame de Machaut, ainsi que des artistes solaires, comme Nicholas Angelich, l’ensemble Vox Luminis et les Musiciens du Louvre, qui illumineront votre été à Rocamadour. 

Au cœur du festival, une semaine entière sera consacrée à l’œuvre de Bach, toujours époustouflante de richesse et de diversité. Le 15 août, offrez-vous un magnifique cadeau : la Messe en si de Bach par l’extraordinaire ensemble Vox Luminis, dans l’écrin du sanctuaire de Rocamadour. »

Philippe Lasvaux, président du Festival
Emmeran Rollin, directeur artistique
Lætitia Corcelle, Enguerrand de Hys, conseillers artistiques

Programmation

Une semaine Bach Jean-Sébastien Bach brillera lors de trois grandes soirées : grâce à la majestueuse Messe en si interprétée par l’ensemble Vox Luminis (15 août), grâce aux plus beaux airs de ténor dans les cantates, interprétés par Reinoud van Mechelen et son ensemble A Nocte temporis (12 et 13 août) et grâce enfin aux grands organistes Michel Bouvard et François espinasse, qui, en hommage à leur maître André isoir, feront rayonner les magnifiques couleurs baroques allemandes de l’orgue de Rocamadour. (17 août)

Rossini, compositeur et gastronome La petite Messe solennelle de Rossini vous est proposée cet été dans sa version (très) originale — 12  chanteurs, avec piano et accordéon ! — par l’ensemble exosphère, la petite étoile montante du chant choral français (24 août). En écho, nous vous présenterons une version intime, une version de salon, une version gourmande. Un défi pour les musiciens, un défi pour les chefs. Une soirée de prestige, de gastronomie et de concert dans les lieux magiques et étoilés de la treyne et Mercuès.

Des étoiles musicales Petites ou grandes, les étoiles musicales traversent toutes les périodes de la musique : des origines  médiévales, avec la Messe de Nostre Dame de Machaut par l’ensemble Gilles Binchois (21 août), jusqu’à une mystérieuse Nuit dévoilée, constellation de musiques contemporaines nordiques et américaines proposée par le chœur Mikrokosmos (10 août), en passant par le mythique Dixit Dominus de Haendel interprété par Les Musiciens du Louvre (5 août). 2018, c’est aussi la naissance de la sportelle, nouvel ensemble du festival de Rocamadour qui vous emmènera d’un lieu à un autre, d’une époque à une autre, à la découverte d’un texte millénaire. (19, 20, 22 et 23 août). Autres étoiles scintillantes : les artistes eux-mêmes. Le festival est heureux et honoré de recevoir cette année un artiste solaire: le pianiste américain Nicholas Angelich (8 août). 

Dates

du 05 au 26 août 2018