Festival d'Auvers-sur-Oise - Opus 38

Du 1er au 4 juin, la ville d'Auvers-sur-Oise accueillera la 38ème édition de l'un des plus prestigieux festivals de musique classique.

Festival d'Auvers-sur-Oise - Opus 38
Festival d'Auvers-sur-Oise Opus 38

Le Festival d’Auvers-sur-Oise est devenu au fil des années l’un des rendez-vous européens incontournables de la musique classique. La renommée du Festival d'Auvers-sur-Oise est le fruit d'une alchimie entre ces musiciens, son directeur-fondateur Pascal Escande et un cadre,  unique : l'église romane Notre-Dame d'Auvers-sur-Oise, érigée au 11e siècle et immortalisée par Van Gogh.

Avec son charme poétique, il a su préserver, malgré les années, l’esprit d’aventure qui en a marqué ses débuts. Reprenant en musique, l’esprit qui fut, peinture, celui des impressionnistes, variété, vivacité, curiosité, liberté sont les leitmotivs d’une programmation de grande classe rythmant chaque édition. Auvers baroque, Auvers classique, Auvers romantique, Auvers lyrique ou contemporain... autant de tempéraments différents qui se déclinent dans des lieux chargés d’histoire. Auvers ne se raconte pas, il se vit !

Auvers Opus 38 : « Grands et Jeunes d’aujourd’hui »

En choisissant ce titre pour l’Opus 38 « Grands et jeunes d’aujourd’hui  », on ne pouvait pas mieux qualifier l’accomplissement de notre mission,  où l’alchimie relève de la magie des intuitions et des sens. En effet,  comme les médias le décrivent depuis sa création, « l’histoire du  Festival d’Auvers-sur-Oise se lit à la lumière de son esprit, demeuré  inchangé depuis 1981.

Ce dernier tient en deux mots : Jeunesse et innovation ».

Il est vrai que notre Festival n’est pareil à aucun autre ! Il puise sa force dans des propositions de rencontres placées sous tous les signes  de l’audace et de l’exigence, avec des axes originaux qui lui donnent la pertinence de l’aboutissement.

Au fil du temps, on se rend compte que la vie musicale s’est enrichie de talents prometteurs découverts à Auvers-sur-Oise et qui sillonnent  ensuite d’autres Festivals, d’autres scènes, en Europe et dans le Monde. C’est notre mission et nous la poursuivons avec force, passion et  ténacité depuis 38 ans.

L’ouverture de ce nouvel Opus se fait donc avec Jean-Sébastien Bach et  sa «Passion selon Saint-Jean» interprétée par la Chapelle Harmonique et  son chef fondateur, Valentin Tournet, « jeune grand » de la musique  baroque à 21 ans, tout juste ! Le Festival est impatient de l’accueillir  en résidence pour trois années avec des projets qui séduiront non  seulement scolaires, collégiens, lycéens ou étudiants, mais encore un  public en quête d’authenticité.

La suite de la programmation permettra de retrouver certains de nos  grands artistes favoris, nés dans la famille auversoise pour la plupart,  d’étonnantes révélations pianistiques ou orchestrales jusqu’à de toutes  jeunes pousses déjà étoilées, tout cela égrené dans des lieux  patrimoniaux choisis, comme l’Eglise Notre-Dame, juchée au sommet de sa  petite colline et prenant chaque année les allures de sanctuaire musical  pendant le temps du Festival.

Tradition oblige, c’est le compositeur Fabien Waksman qui sera l’invité  de l’Opus 38. Bercé par ses héros, Debussy, Bartok ou Stravinsky, son  écriture est à la fois riche et colorée, dense et racée, mais toujours  ouverte. Il créera un concerto pour violoncelle et orchestre pour notre  dernière découverte, coup de cœur de l’édition, Anastasia Kobekina. Le  temps des arts plastiques sera consacré au peintre et sculpteur, Xavier  Boggio, artiste passionné et passionnant, dont l’œuvre s’inscrit avec  intelligence dans la modernité de l’art contemporain.

Entre peinture et sculpture, cet artiste à la technique unique,  privilégie des matériaux bruts, tels que la résine, le bois, ou encore  le métal. Créateur infatigable, artiste fascinant, Xavier Boggio affirme  son œuvre dans une recherche continue d’originalité et de technicité.

Ainsi, le Festival n’en finit pas d’étonner. De Bach à Debuussy ou de  Beethoven à Waksman,l’Opus 38 est à vivre intensément. Nous vous y  attendons.

Didier Hamon, président et Pascal Escand, directeur fondateur

Concert d'ouverture diffusé le 19 juin à 20h sur France Musique.     La Passion selon Saint-Jean, Bach
La Chapelle Harmonique, chœurs et orchestre
Andrew Tortise, L’Évangéliste
Sebastian Noack, Vox Christi
Kristen Witmer, soprano
Daniel Elgersma, alto
Thomas Hobbs, ténor
Stephan MacLeod, basse et Pilate
Valentin Tournet, direction

Dates

du 01 au 04 juin 2018