Exposition Marc Chagall : Le Triomphe de la musique - à la Philharmonie de Paris

L’exposition de la Philharmonie de Paris intitulée "Marc Chagall : Le Triomphe de la musique", du 13 octobre 2015 au 31 janvier 2016, explorera les créations pour la scène de Marc Chagall, les commandes décoratives et architecturales liées à la musique.

Exposition Marc Chagall : Le Triomphe de la musique - à la Philharmonie de Paris
Marc Chagall, Commedia dell’Arte, 1958 Huile sur toile Adolf und Luisa Haeuser Stiftung, Francfort-sur-Main ©ADAGP, Paris, 2015 - CHAGALL ®

Une nouvelle approche musicale de l’oeuvre sera nourrie par l’écoute des sons et des résonances de la matière. Seront réunies environ 270 oeuvres (peintures, dessins, costumes, sculptures et céramiques), incluant des installations multimédias notamment grâce à un dispositif exceptionnel développé par le Google Lab autour du plafond de l’Opéra et un ensemble de photographies, pour la plupart inédites, dont celles qu’Izis créa dans l’atelier de Marc Chagall dans les années 1960.

Les décors que Chagall réalisa pour le Théâtre d’art juif de Moscou en 1920, conservés à la Galerie Tretiakov, constituent un décor universel réunissant les arts (Musique, Danse, Théâtre, Littérature) dans une approche d’art total, faisant rayonner la culture et la langue yiddish par l’association du spectacle populaire, de la musique, du rythme, du son et de la couleur.

Izis, Marc Chagall travaillant aux panneaux du Metropolitan Opera de New York : Le Triomphe de la musique, atelier des Gobelins, 1966 © Adagp, Paris 2015. Photo Izis © Izis-Manuel Bidermanas
Izis, Marc Chagall travaillant aux panneaux du Metropolitan Opera de New York : Le Triomphe de la musique, atelier des Gobelins, 1966 © Adagp, Paris 2015. Photo Izis © Izis-Manuel Bidermanas

Plus tard, fuyant l’Europe pour les États-Unis, Chagall renouvelle son approche scénique par la découverte de l’espace et de la monumentalité de l’architecture et des paysages américains. En 1942, il crée les décors et les costumes pour Aleko à Mexico, puis pour L’Oiseau de feu à New York en 1945, renouant ainsi avec la musique russe. De retour en France, l’Opéra de Paris lui commande un travail similaire pour Daphnis et Chloé en 1958 (1959 pour la première à l’Opéra de Paris), une collaboration qui culminera en 1962 avec la commande par André Malraux, alors ministre des Affaires culturelles, du célèbre plafond de l’Opéra Garnier, inauguré en 1964.

Panthéon musical personnel de l’artiste, il constitue à lui seul un formidable hommage aux compositeurs qui ont marqué l’histoire de la musique. Les nombreuses esquisses inédites de ce projet, également présentées dans ce volet de l’exposition, restituent pas à pas la genèse de la création et les différentes étapes de son processus créatif. Dans toute l’oeuvre de Chagall, la musique se manifeste par un surprenant éventail de résonances à travers lesquelles notre temps se révèle enchanteur.

Commissariat scientifique : Ambre Gauthier
Directeur musical : Mikhaïl Rudy


Et aussi
Et aussi

Un documentaire spécial "Chagall, le peintre de la musique",
diffusé le dimanche 22 novembre à 9h10 sur France 5

logo petit france 5
logo petit france 5

Marc Chagall, d’origine russe et naturalisé français en 1937, peignait toujours en écoutant ses compositeurs fétiches : Mozart, Debussy, Tchaikovsky, Wagner et aussi Stravinski. Son rapport avec la musique était si intime qu’il créa même pour ce dernier des décors et des costumes de scène pour ses opéras. L’œuvre de Chagall est aussi inspirée de musiciens, d’instruments parfois "joués" par des animaux ! Malraux qui le considérait comme le plus grand coloriste vivant lui confia la mission de décorer le plafond de l’opéra de Paris. Nous découvrirons comment Chagall composait ses tableaux comme un musicien.
Durée : 52 min
Auteur(s) : Mathilde DESCHAMPS
Réalisation : Mathilde DESCHAMPS
Production : ECLECTIC PRODUCTIONS


PLUS D'INFOS

philharmonie de paris logo
philharmonie de paris logo

Sur le même thème

Dates

du 13 octobre 2015 au 31 janvier 2016