Edouard Ferlet - "Think Bach Op.2"

Sortie CD le 28 avril 2017 chez Mélisse. Edouard Ferlet se produira au Café de la Danse à Paris le samedi 13 mai 2017 à 20h.

Edouard Ferlet - "Think Bach Op.2"
Edouard Ferlet - Think Bach Op.2, © Grégoire Alexandre

Think Bach ou penser Bach et repenser même, c’est le projet du pianiste Edouard Ferlet, en équilibre sur le fil qui distingue reproduction et invention, où comme l'écrivait le pianiste et compositeur Adrian O. Smith (Arden Day) l’oeuvre de Bach serait à la fois « la promesse et le tour dont le pianiste nous livrerait ce que les prestidigitateurs appellent le prestige ».

Edouard Ferlet nous laisse entendre des étapes de transformations, mais sans que l’on s’en rende compte, comme si l’on traversait « plusieurs sas de décompression » comme il l'écrit à propos de de ce "Crazy B." interprétation à partir de la première des Variations Goldberg. Ce n’est pas la première fois qu’Edouard Ferlet travaille dans ce sens d’acquisition et de distorsion par l’improvisation : il y avait eu Think Bach le premier volet (il y a 5 ans), le projet « Bach Plucked Unplucked » avec la claveciniste Violaine Cochard et puis récemment encore 5 compositeurs russes réinterprétés en duo (à 4 mains avec Paul Beynet) pour Pentagramme (dont on a déjà parlé ici). Ici l’exercice est solitaire, plein de doutes comme il le confie dans les notes (failli renoncer à explorer La Passion selon saint Jean « il est difficile de transformer des œuvres aussi parfaites (…) On a peur d’abîmer, d’aller trop loin. Comment réussir à ouvrir une autre direction radicale ? » se demande le pianiste. Exercice qui parfois conduit au dépouillement, à la mélodie seule, comme dans le concerto n°5

Pour cet opus 2, Edouard Ferlet écrit même une lettre d’explication : « Cher Jean Sébastien, Depuis longtemps maintenant, je te joue et joue avec toi en te suivant sur le sentier d’à côté » et la tournure intime de la lettre à Jean-Sébastien Bach de passer du côté de l’expérience physique limite « Page après page, j’ai la sensation de sculpter un monde invisible. Je sens mes articulations éclater, ma peau s’ouvrir et mes ongles claquer comme si je frappais à ton royaume sacré. » Qui pourrait dire encore que les musiciens ne s’investissent plus corps et âme dans leur art ?

► DATE DE SORTIE : 28 avril 2017

CONCERTS

Edouard Ferlet se produira au Café de la Danse à Paris le Samedi 13 mai 2017 à 20h

Invités : Naïssam Jalal, Sonny Troupé, Guillaume Latil.
Réservations
5, passage Louis-Philippe
75011 Paris
Accès : Métro Bastille
Tél. : 01 47 00 57 59

Dates

le vendredi 28 avril 2017
Mots clés :