Classique au vert 2016

Du 6 août au 18 septembre, Classique au vert transforme le Parc Floral de Paris en véritable jardin d’été de la musique classique. Souvent comparé aux Proms londoniennes, le festival trouve dans cet écrin de verdure un lieu idéal pour éveiller les sens en associant musique et nature en plein Paris.

Classique au vert 2016
Classique au vert 2016

bannière la matinale été 16 générique.DU LUNDI AU VENDREDI de 7h à 9h :
Tentez de remporter vos invitations pour les concerts du festival en écoutant La Matinale présentée par Clément Rochefort (en juillet) et Jean-Baptiste Urbain (en août)

L’édition 2016 : « Voyages inattendus »
En 2016, Classique au vert invite à une promenade musicale bucolique dans les « jardins enchantés » du Parc Floral. Du Brésil à l’Europe de l’Est, en passant par la méditerranée, le festival emmène les estivants aux confins des racines et des inspirations les plus populaires et chantantes de la musique classique afin de découvrir et redécouvrir le grand répertoire. À l’heure où toutes les saisons et salles de la capitale ferment leurs portes, Classique au vert propose aux festivaliers 14 « Grands concerts de 16h » en invitant quelques-uns des plus grands artistes internationaux et 5 orchestres à se produire sur la scène du Delta. Parmi les temps forts : les 2 orchestres associés de la Philharmonie de Paris (ONDIF et OCP) ou de grands solistes (Karine Deshayes, Delphine Haidan, Hélène Guilmette …). La jeunesse sera aussi au rendez-vous avec : David Enhco, Suzana Bartal, Adrien Boisseau, l’Orchestre Français des Jeunes ou encore le Quatuor Van Kuijk ...

La rencontre avec le grand public : la signature du festival
Classique au vert est un formidable outil de médiation pour faire connaître le répertoire de la musique classique au grand public. Le festival propose un panorama de la musique classique sous tous ses genres et ses formes, du récital au chant, du répertoire symphonique à la musique de chambre, de jeunes talents y côtoient de grands solistes internationaux. Des correspondances entre la musique classique et d’autres expressions artistiques, entre les pays et les siècles, entre les cultures et les folklores permettent à toutes les oreilles de découvrir la richesse de cet univers. Grâce au cadre exceptionnel et à l’intégralité des concerts en plein air, Classique au vert permet une approche spontanée de la musique classique.

Les 3 clés d’écoute du festival
Avec des avant-concerts présentés par des musicologues, des rencontres avec les artistes, une « scène amateurs » avec 14 concerts, Classique au vert offre de vraies clés d’écoute pour les plus curieux. Au programme également, une exposition Gustav Mahler et une dizaine d’ateliers vocaux « Si on chantait » tous les samedis et les dimanches à 13h, menés par Marianne Seleskovitch. Il permet aux participants et au jeune public de découvrir leur voix, l’art vocal et polyphonique, et de chanter en groupe une oeuvre en cohérence avec le concert du jour. Avec plus de 420 participants en 2015, cet atelier est une vraie réussite.

Un festival ouvert à tous
Classique au vert est ouvert à tous les mélomanes, néophytes, amoureux de la nature, touristes de passage et à ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances. Le festival se veut d’ailleurs accessible à tous grâce à une politique tarifaire résolument abordable puisque le droit d’entrée au Parc Floral (6€ tarif plein) donne accès à tous les concerts !

VOIR LA PROGRAMMATION COMPLETE DU FESTIVAL

Plus d'infos :
www.classiqueauvert.paris.fr

Dates

du 06 août au 18 septembre 2016