Les opéras "Cavalleria Rusticana" et​ "Sancta Susanna" à l'Opéra Bastille

9 représentations à l'Opéra Bastille du 30 novembre au 23 décembre 2016. Cavalleria rusticana, de Pietro Mascagni, et Sancta Susanna, de Paul Hindemith, forment un diptyque inattendu mis en scène par le réalisateur Mario Martone et dirigé par Carlo Rizzi.

Les opéras "Cavalleria Rusticana" et​ "Sancta Susanna" à l'Opéra Bastille
Cavalleria rusticana /​ sancta susanna, © Photo © Andre Hemstedt & Tine Reimer

Cavalleria rusticana, de Pietro Mascagni, et Sancta Susanna, de Paul Hindemith, forment un diptyque inattendu mis en scène par le réalisateur Mario Martone et dirigé par Carlo Rizzi. D’un côté, une tragédie sicilienne de 1890 ; de l’autre, un opéra de 1921 au sujet blasphématoire d’une nonne qui, poussée par une ferveur mystérieuse, embrasse le corps du Christ… Deux pages brèves où l’érotisme et la sensualité le disputent au sacré et à l’exaltation.

Un petit village de Sicile, le jour de Pâques. Mélancolique, Santuzza cherche Turiddu, l’homme qu’elle aime. Avant son départ pour l’armée, il avait aimé Lola. Mariée à Alfio, celle-ci a reconquis le cœur de Turiddu... C’est sur les conseils de Puccini que Mascagni, en 1889, choisit une pièce de Giovanni Verga pour répondre à un concours de composition. La création de l’œuvre, après que Mascagni a remporté le concours, vaut un triomphe sans précédent au jeune compositeur de vingt‑six ans. Les reprises s’enchaînent rapidement et l’histoire de cette communauté d’hommes et de femmes, déroulant peu à peu les ingrédients d’une inexorable tragédie, connaît rapidement un succès européen. ElĪna Garanča puis Elena Zhidkova prêtent leur voix à la poignante Santuzza.

Mario Martone a conçu une nouvelle mise en scène de Sancta Susanna pour joindre en une même soirée l’œuvre de Paul Hindemith et la production originale de Cavalleria rusticana réalisée pour la Scala de Milan. Opéra de jeunesse redécouvert en France au début des années 2000, Sancta Susanna est une œuvre profondément expressionniste, à plusieurs niveaux de lecture. Klementia, religieuse depuis de nombreuses années, est troublée par une apparition de sainte Suzanne. Celle‑ci, incarnée par Anna Caterina Antonacci, lève le voile sur un monde charnel qui la trouble. Poussée à la confidence par cet éveil des sens, Klementia raconte la passion d’une jeune fille du couvent qui aurait, de longues années auparavant, embrassé, nue, le corps du Christ sur la croix. Ombre et lumière, vie et mort, corps et âme dialoguent et luttent dans cette œuvre brève et incandescente où la figure biblique de Suzanne acquiert une dimension psychologique inégalée.

Distribution :

Compositeurs
Mascagni, Pietro
Hindemith, Paul

Oeuvres
Cavalleria rusticana (Melodramma en un acte, 1890)
Sancta Susanna (Opéra en un acte, op. 21, 1922)

Artistes
Rizzi Carlo
Martone Mario
Garanča Elina
Zaremba Elena
Lee Yonghoon
Bilyy Vitaliy
Dennefeld Antoinette
Antonacci Anna Caterina
Morloc Renée
Brunet Sylvie

Orchestre
Opéra national de Paris

Dates des représentations :

Samedi 3 décembre 2016 - 19h30
Mardi 6 décembre 2016 - 19h30
Vendredi 9 décembre 2016 - 19h30
Lundi 12 décembre 2016 - 19h30
Jeudi 15 décembre 2016 - 19h30
Dimanche 18 décembre 2016 - 14h30
Mardi 20 décembre 2016 - 19h30
Vendredi 23 décembre 2016 - 19h30

BILLETERIE

Opéra diffusé ultérieurement sur France Musique

Dates

le mardi 6 décembre 2016 à 19h30

Partenaires :

  • Logo Opéra National de Paris