Carlo Re d'Alemagna, opéra en 3 actes d'Alessandro Scarlatti

Opéra en 3 actes créé à Naples le 26 janvier 1716 - Livret de Francesco Silvani Stavanger Symphony Orchestra - Fabio Biondi, direction et violon solo

Carlo Re d'Alemagna, opéra en 3 actes d'Alessandro Scarlatti
Carlo Re d'Alemagna, opéra en 3 actes d'Alessandro Scarlatti

3CDS - AGOGIQUE - Réf.: AGO015

Sortie le 25 novembre 2013

Romina Basso, contralto : Le Roi Lotario
Roberta Invernizzi, soprano : Giuditta
Marina de Liso, mezzo-soprano : Princesse Gildippe
Marianne Beate Kielland, mezzo-soprano : Prince Adalgiso
Carlo Allemano, ténor : Berardo
Josè Maria Lo Monaco, mezzo-soprano : Asprando
Damiana Pinti, alto : Armilla
Roberto Abbondanza, basse : Bleso

Carlo Re d'Alemagna, l'un des derniers opéras d'Alessandro Scarlatti, écrit à Naples, est créé en janvier 1716 au Teatro San Bartolomeo de Naples, où Scarlatti, en 1708, reprend son ancien poste auprès du Vice-Roi.
A l'époque, les deux plus célèbres chanteurs d'Europe de l'époque tiennent les rôles principaux : la soprano Margherita Durastanti (Giuditta) et le castrat Senesino (Lotario)!

Carlo Re d'Alemagna est, à bien des titres, un exemple typique d'opéra baroque napolitain.
Les conflits intérieurs et extérieurs des personnages sont approfondis dans les arias, en réaction à l'action confiée aux récitatifs. C'est la position du personnage dans la hiérarchie sociale qui définit le cadre de sa personnalité, et non comme plus tard (chez Mozart) la personnalité qui défini le personnage.

Cet opéra traite de l'accession au pouvoir et de son exercice : une problématique toujours actuelle à bien des égards (ici le pouvoir royal, et l'incertitude sur la légitimité de Carlo à succédes au roi défunt).

Les intrigues parallèles, notamment l'histoire d'amour entre Gildippe et Adalgiso ou bien la liaison entre Armilla et Bleso donnent à l'opéra une touche comique. Le mélange d'opera seria et d'opera buffa était, en effet, très demandé par le public napolitain des années 1690.

Depuis plus de vingt ans, l'Orchestre symphonique de Stavanger met l'accent sur la musique ancienne. Dans les années 1990, Frans Brüggen puis Philippe Herreweghe ont été les premiers directeurs artistiques chargés de développer les répertoires baroques et classiques de l'orchestre. Depuis 2006, c'est Fabio Biondi qui tient ce poste : une collaboration qui assure le succès international de l'orchestre et lui apporte les éloges des critiques.

Cet enregistrement en Première Mondiale au disque a été réalisé en séquence à Stavanger, du 30 novembre au 4 décembre 2009.

Retrouvez l'actualité du disque dans l'émission Changez de disque
présentée par Emilie Munera du lundi au vendredi à 17h.

En partenariat avec Agogique.

Inscrivez-vous pour tenter de gagner ce coffret.

production.digibonus.com

Dates

du 29 novembre au 31 décembre 2014