4ème édition du festival "Aux Armes, Contemporains !", à la Scala Paris du 8 au 10 octobre 2021

Du vendredi 8 au dimanche 10 octobre 2021, La Scala Paris organise la quatrième édition de son festival "Aux Armes, Contemporains!" avec 4 concerts inédits, dont deux enregistrés par France Musique pour diffusion ultérieure sur son antenne.

4ème édition du festival "Aux Armes, Contemporains !", à la Scala Paris du 8 au 10 octobre 2021
"Aux Armes, Contemporains !", à la Scala Paris du 8 au 10 octobre 2021

"Aux Armes, Contemporains !", à la Scala Paris du 8 au 10 octobre 2021

Fêter la musique d’aujourd’hui, sans barrière, sans peur, joyeusement à la faveur d’un marathon inédit à Paris, sorte de « Proms » contemporaines à la française. Présentant plusieurs créations mondiales et réunissant presque cinquante musiciens les 8 et 9 octobre, le Festival Aux Armes, Contemporains !, célèbre sa quatrième édition. 

Première parisienne de l’opéra Le Papillon noir, de Yann Robin et Yannick Haenel dans la mise en espace d’Arthur Nauzyciel; ouverture de La Scala Paris à la jeune génération d’interprètes avec les créations de l’Ensemble Liken, de Matteo Franceschini ou du trio Xenakis. Tout pour la musique dans l’acoustique innovante d’une salle conçue avec les meilleurs ingénieurs !

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation

Deux Temps : l’un directionnel, temps irréversible de l’Histoire et l’autre, temps de l’inconscient, éternel présent de la contemplation. Dilatés, compressés, scandés ou arrêtés, ces différents Temps nous entraînent dans un univers poétique où le saxophone, en constante métamorphose, nous fait voyager de l’élégance de Berlioz à la douceur de Leroux, de la noirceur de Ravel au mystère de Webern, en passant par le pulse électronique de Long Playing, nouvelle œuvre du génial Matteo Franceschini.

Eudes Bernstein – Saxophones
Joakim Ciesla – Saxophone
Jeanne Crousaud – Voix
Filipo Biuso – Clarinette
Misako Akama – Violon
Orlando Bass – Piano

Yann Robin et Yannick Haenel, avec la complicité d’Arthur Nauzyciel, ont imaginé là un monodrame unique en son genre, un objet opératique non identifié avec 27 artistes sur scène. Incarnant la jeune femme, Élise Chauvin est actrice-chanteuse, sa voix est un souffle lancinant et haletant. Le chant est le royaume du Chœur qui, complété par l’ensemble et l’électronique, fait office de guide vers la mort, en s’appuyant sur le Livre Tibétain des Morts, le Bardo Thöd(r)ol qui signifie « le grand guide par l’écoute dans les états intermédiaires ».

Yann Robin – musique
Yannick Haenel – texte
Arthur Nauzyciel – mise en espace
Elise Chauvin – actrice-chanteuse
Ensemble Multilatérale
Les Métaboles
Léo Warynski – direction
Charles Bascou
GRAME centre national de création musicale, réalisation informatique musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Vanessa Wagner – Piano

Programme : Alex Nante –Luz prélude, création
Francesco Filidei– Berceuse
Bryce Dessner– Berceuse
Arvo Part– Fur Alina
Caroline Shaw– Gustave Le Grey
Amy Crankshaw– Crepuscular

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Concert enregistré par France Musique pour diffusion ultérieure dans Le concert de 20h.

.
.

« La toute multiple » est la nouvelle pièce de l’ensemble LIKΣN imaginée par le compositeur et trompettiste Timothée Quost et élaborée avec les musicien(ne)s de l’ensemble. Ils inventent un « sentier » de sonorités qui touchent à notre intimité la plus profonde. Grâce à un travail de précision avec le microphone, ils dégagent des mondes sonores imperceptibles pour l’oreille « nue ». En révélant ces parties cachées du sonore, LIKΣN met à jour une véritable poésie de l’intime, un discours venant activer nos émotions intérieures. 

Timothée Quost – trompette & composition
Léo Margue – direction musicale
L’ensemble LIKΣN amplifié :
Quentin Coppalle – flûte & flûte piccolo
Ariane Bacquet – hautbois & cor anglais
Xavière Fertin – clarinette sib & mib
Loïc Vergnaux – clarinette Basse
Jean Wagner – cor
Fanny Meteier – tuba
Paul Alkhallaf – ingénieur du son/multidiffusion sonore

Concert enregistré par France Musique pour diffusion ultérieure dans Le concert de 20h.

.
.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Pour aller plus loin 

Dates

du 08 au 10 octobre 2021