Vous avez dit classique ? Chiche !
Programmation musicale
Dimanche 4 octobre 2020
1h 58mn

Vienne 1900 : un après-midi chez les Mahler

Vienne au début du XXème siècle, avec Johann Strauss, Alexander von Zemlinsky, Alma Schindler-Mahler, Gustav Mahler…

Vienne 1900 : un après-midi chez les Mahler
Une terrasse à Vienne, dans les années 1900, © Getty / Photo by Culture Club/Getty Images

Partons à Vienne dans les années 1900. Tiraillée entre tradition et modernité, Vienne est alors le lieu d’un foisonnement culturel et artistique extraordinaire. Il y règne une ambiance d’apocalypse joyeuse selon l’expression consacrée. Dans cette atmosphère de décadence, on se divertit, mais on observe aussi l’âme humaine et on réfléchit beaucoup. On invente un Art Nouveau. La peinture fait Sécession, la musique devient hyper chromatique, atonale puis dodécaphonique. 

L’histoire musicale de cette période est particulièrement marquée par le couple que forment Alma et Gustav Mahler. Ils se rencontrent lors d’une soirée mondaine en janvier 1901. Gustav tombe sous le charme de la jeune femme. Il a la quarantaine, 19 ans de plus qu’Alma. Il dirige l’Opéra de Vienne depuis quatre ans, et c’est aussi un compositeur reconnu, même s’il a du mal à imposer ses œuvres à Vienne. Ils se marient en mars 1902. Gustav demande alors à Alma d’arrêter de composer.

Programmation musicale :

Johann Strauss,

Die Fledermaus (La Chauve-souris) :
Ouverture

Orchestre Philharmonique de Vienne
direction : Carlos Kleiber
CBS M2XK 45564

Leopold Godowsky / arr Jascha Heifetz,

Impression n°12. Wienerisch (Viennois)

Jascha Heifetz, violon
Milton Kaye, piano
DEUTSCHE GRAMMOPHON 00289 477 6269

Alexander von Zemlinsky,

Deux mouvements pour quintette à cordes :
2ème mvt. Prestissimo

Membres du Sextuor de Vienne :
Erich Höbarth, Peter Matzka, violons
Thomas Riebl, Siegfried Führlinger, altos
Rudolf Leopold, violoncelle
PAN CLASSICS 510120

Alma Mahler – Heinrich Heine,

5 Lieder :
Ich wandle unter Blumen
(Je me promenais parmi les fleurs)

Alma Mahler – Gustav Falke,

5 Lieder :
Laue Sommernacht (Douce nuit d’été)

Christina Högman, soprano
Roland Pontinen, piano
BIS BIS-CD-738

Gustav Mahler,

Quatuor pour piano et trio à cordes :
1er mvt. Nicht zu schnell

Gidon Kremer, violon
Veronika Hagen, alto
Clemens Hagen, violoncelle
Oleg Maisenberg, piano
DEUTSCHE GRAMMOPHON 480 6710

Alma Mahler – Rainer Maria Rilke,

5 Lieder :
Bei dir ist es traut (Avec toi, c’est bon)

Angelika Kirchschlager, mezzo-soprano
Helmut Deutsch, piano
SONY CLASSICAL SK 68344

Alexander von Zemlinsky,

Die Seejungfrau (La Petite sirène) :
1er mvt. Sehr mässig bewegt (Très modérément animé)

Orchestre Radio Symphonique de Berlin
direction : Riccardo Chailly
DECCA 444 969-2

Gustav Mahler – Friedrich Rückert,

Rückert-Lieder :
Blicke mir nicht in die Lieder
(Ne regarde pas mes chansons)

Dietrich Fischer-Dieskau, baryton
Orchestre Philharmonique de Berlin
direction : Karl Böhm
DEUTSCHE GRAMMOPHON 463516-2

Gustav Mahler – Friedrich Rückert,

Kindertotenlieder (Chants pour des enfants morts) :
Oft denk' ich sie sind nur ausgegangen
(Souvent je pense qu’ils sont seulement partis se promener)

Kathleen Ferrier, contralto
Orchestre Philharmonique de Vienne
direction : Bruno Walter
PRAGA DIGITALS PRD/DSD 350109

Gustav Mahler – Friedrich Rückert,

Rückert-Lieder :
Ich bin der Welt abhanden gekommen
(Je me suis détaché du monde)

Kathleen Ferrier, contralto
Orchestre Philharmonique de Vienne
direction : Bruno Walter
DECCA 433 477-2

Alma Mahler – Franz Werfel,

5 Gesänge (5 Chants) :
Der Erkennende (Celui qui a pris conscience)

Christina Högman, soprano
Roland Pontinen, piano
BIS BIS-CD-738

Gustav Mahler,

Symphonie n°5 en ut dièse mineur :
4ème mvt. Adagietto

Orchestre Philharmonique de Vienne
direction : Leonard Bernstein
DEUTSCHE GRAMMOPHON 431 037-2

Rudolf Sieczynski,

Wienerlieder (Chansons viennoises) :
Wien du Stadt meiner Träume
(Vienne, ville de mes rêves) op 1

Richard Tauber, ténor
Orchestre du Grand Théâtre de Berlin
direction : Ernst Hauke
WARNER (EMI) CLASSICS 6 98542 2

Cordes sensibles :

Robert Schumann,

Concerto pour piano et orchestre en la mineur op 54 :
1er mouvement. Allegro affettuoso

Annie Fischer, piano
Philharmonia Orchestra
direction : Carlo Maria Giulini
AUDITE 95643

Franz Schubert,

Impromptu en fa mineur opus posthume 142 n°4
Deutsch 935 n°4. Allegro scherzando

Annie Fischer, piano
PRAGA DIGITALS PRD 250339

Ernö Dohnányi,

Rapsodie pour piano en ut Majeur op 11 n°3

Annie Fischer, piano
INTENSE MEDIA 600375-10

L'équipe de l'émission :