Vous avez dit classique ? Chiche !
Programmation musicale
Dimanche 13 décembre 2020
58 min

Des châteaux en Espagne

Sonorités et couleurs d‘Espagne au programme, grâce aux oeuvres d’Albéniz, Falla, Granados et aussi de Pauline Viardot, Lalo, Chabrier, Debussy, Ravel, Poulenc…

Des châteaux en Espagne
Feria d'avril à Séville, © Getty / Photo by Anders Ryman / The Image Bank Unreleased

Allons nous gorger de soleil, nous inspirer de flamenco, boire de la manzanilla dans une Espagne parfois réelle et souvent imaginaire, grâce à des compositeurs de la fin du XIXe et du début XXe siècles, des Espagnols, mais aussi des Français, qui ont écrit une musique identifiable entre toutes, chatoyante, avec son vocabulaire de rythmes, d’harmonies, de modes,et de couleurs. Pour les compositeurs espagnols, Albéniz, Falla, Granados sont célèbres entre tous. Pour les auteurs français, on pense à Bizet, Lalo, Chabrier, Ravel, Debussy et Poulenc, et aussi à Pauline Viardot, fille du ténor espagnol Manuel Garcia et soeur de La Malibran.

Le flamenco reste le style de musique espagnole le plus connu. Il s’invite dans Sevillana, une des pièces de la Suite espagnole pour piano d’Isaac Albéniz. Il est aussi présent dans Le Tricorne de Manuel de Falla, écrit pour les Ballets russes de Diaghilev. La création a lieu l’été 1919 à l’Alhambra de Londres sous la direction d’Ernest Ansermet, avec les décors et costumes de Picasso. Enrique Granados, l’auteur de Goyescas, nous offre une très belle Danse andalouse dans son cycle de Danses espagnoles. L’inspiration flamenco, c’est aussi le « Cante jondo » qui veut dire « chant profond ». C’est justement les qualités vocales de cantaor qu’il faut pour les Chansons populaires espagnole de Falla, notamment le Polo.

Programmation musicale :

Isaac Albéniz,

Suite española op 47 :
Sevillanas op 47 n°3

Arthur Rubinstein, piano
RCA RED SEAL 09026 63018-2

Manuel de Falla,

El Sombrero de tres picos (Le Tricorne), Suite n°2 :
Danza del molinero (Danse du meunier)

Orchestre Philharmonique de New York
direction : Leonard Bernstein
SONY CLASSICAL SMK 47613

Manuel de Falla,

Siete Canciones populares españolas :
7. Polo
6. Canción

Victoria de los Angeles, soprano
Gonzalo Soriano, piano
WARNER (EMI) CLASSICS 5 65064 2

Enrique Granados,

Douze Danses espagnoles op 37 :
Andaluza playera op 37 n°5

Jean-François Heisser, piano
APEX 69984

Franz Waxman / d’après Georges Bizet,

Carmen Fantaisie

Jascha Heifetz, violon
Orchestre Symphonique de la RCA Victor
direction : Donald Voorhees
RCA VICTOR GOLD SEAL 09026 61752 2

Claude Debussy,

Estampes :
La soirée dans Grenade

Walter Gieseking, piano
WARNER (EMI) CLASSICS 5 65857 2

Enrique Granados / transcription Alexandre Lagoya,

Douze Danses espanoles op 37 :
Oriental op 37 n°2

Ida Presti, Alexandre Lagoya, guitares
PHILIPS 446 213-2

Moritz Moszkowski,

Guitare op 45 n°2

Guiomar Novaes, piano
APPIAN PUBLICATIONS & RECORDINGS APR 6015

Francis Poulenc,

Sonate pour violon et piano FP 119 :
2ème mouvement. Intermezzo : Très lent et calme

Yehudi Menuhin, violon
Jacques Février, piano
WARNER (EMI) CLASSICS 2 64153 2

Claude Debussy,

Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur L 144 (1915) :
2ème mvt. Sérénade. Modérément animé
3ème mvt. Finale. Animé, léger et nerveux
(Allegro moderato ma risoluto)

Maurice Gendron, violoncelle
Jean Françaix, piano
DECCA 482 9219

Pauline Viardot – Alfred de Musset,

6 Mélodies :
5. Madrid

Sabine Revault d’Allonnes, soprano
Stéphanie Humeau, piano
ARTIES RECORDS 3683080451565

Emmanuel Chabrier,

España, Rapsodie pour orchestre

Philharmonia Orchestra
direction : André Cluytens
ERATO 0190295886691/13

Edouard Lalo,

Symphonie espagnole op 21 :
3ème mvt. Intermezzo. Allegretto non troppo

Ida Haendel, violon
Orchestre Philharmonique Tchèque de Prague
direction : Karel Ančerl
SUPRAPHON 1106062

Maurice Ravel,

Miroirs :
Alborada del gracioso (Aubade du bouffon)

Sviatoslav Richter, piano
PRAGA PR 254057

Maurice Ravel,

Don Quichotte à Dulcinée :
1. Chanson romanesque
2. Chanson épique
3. Chanson à boire

Gérard Souzay, baryton
Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire
direction : André Vandernoot
WARNER CLASSICS (EMI) 7 63112 2

Cordes sensibles :

Max Bruch,

Fantaisie écossaise pour violon et orchestre en mi bémol Majeur op 46 :
Introduction. Grave – 1. Adagio cantabile
2. Allegro –
Adagio – 3. Andante sostenuto
4. Finale. Allegro (guerriero)

Jascha Heifetz, violon
Osian Ellis, harpe
Nouvel Orchestre Symphonique de Londres
direction : Sir Malcolm Sargent
SONY CLASSICAL 88843095342-04

L'équipe de l'émission :