Vous avez dit classique ? Chiche !
Programmation musicale
Dimanche 11 octobre 2020
1h 58mn

All’Ungarese

Musique à la Hongroise ! Avec les Danses hongroises de Brahms, le Rondo all'Ongarese du Trio en sol de Haydn, la 15ème rhapsodie hongroise de Liszt, « Marche de Rákóczy », les œuvres de Bartók et Kodály…

All’Ungarese
Danse populaire tzigane. Hongrie, 18ème siècle. Gravure (ca. 1850), © Getty / Photo By DEA / A. DAGLI ORTI/De Agostini via Getty Images

Au XIXème siècle, il y a tout un débat autour de l’origine de la musique dite à la hongroise. Est-elle tzigane ou bien authentiquement hongroise au sens de magyar ? Tous les ingrédients de la musique « all’Ungarese » sont dans les Danses hongroises de Brahms : déhanchements rythmiques, contretemps, changements de tempi brusques… Ce sont plutôt des danses tziganes. Cette manière de mettre des épices gypsy dans la musique « classique » ne date pas de Brahms. Joseph Haydn le faisait déjà à la fin du XVIIIe siècle. Il faut dire qu’à la cour de ses mécènes, la famille Esterhazy, il entendait quotidiennement des Tziganes en charge de la musique de recrutement militaire, verbunkos, et aussi d’une musique de divertissement pur. Cela ressurgit dans le fameux finale de son trio en Sol Majeur, un Rondo à la Hongroise ou bien « in the Gypsy’s stile », comme on peut lire dans une édition anglaise de 1795. Dans sa rhapsodie Nr.15, Liszt utilise la Marche de Rákóczy, qui se trouve également chez Berlioz dans la Damnation de Faust, la bien-nommée Marche hongroise.

Vers 1905, Béla Bartók et Zoltán Kodály âgés d’une vingtaine d’années, partent dans la campagne hongroise munis d’un phonograhe, pour récolter des chants populaires qu’ils compilent et notent soigneusement. Ils passent parfois des heures à discuter, à essayer de décider une paysanne à bien vouloir chanter pour eux.

Programmation musicale :

Johannes Brahms,

Danse hongroise n°1 en sol mineur

Orchestre du Gewandhaus de Leipzig
direction : Riccardo Chailly
DECCA 478 5344

Joseph Haydn,

Trio en sol Majeur HOB XV:25 :
3ème mouvement. Finale. « Rondo all'Ongarese » : Presto

Trio Florestan :
Susan Tomes, piano
Anthony Marwood, violon
Richard Lester, violoncelle
HYPERION CDA 67719

Franz Liszt / arr Vladimir Horowitz,

Rapsodie hongroise n°15 en la mineur S 244 n°15, « Marche de Rákóczy »

Arcadi Volodos, piano
SONY CLASSICAL SK 60893

Johannes Brahms,

Quintette avec clarinette en si mineur op 115 :
2ème mvt. Adagio

Karl Leister, clarinette
Quatuor Amadeus, quatuor à cordes :
Norbert Brainin, Siegmund Nissel, violons
Peter Schidlof, alto
Martin Lovett, violoncelle
DEUTSCHE GRAMMOPHON 419 875-2

Béla Bartók / transcription Joseph Szigeti,

Chansons populaires hongroises Sz 42 :
2. Andante sostenuto – Allegro

Joseph Szigeti, violon
Béla Bartók, piano
BIDDULPH RECORDINGS LAB 007-8

Zoltán Kodály,

Háry János, Suite op 35a :
5. Intermezzo

Orchestre du Festival de Budapest
direction : Iván Fischer
PHILIPS 462 824-2

Emma Kodály,

Berceuse

Ilona Prunyi, piano
HUNGAROTON HCD 32289

Béla Bartók, 

Pour les enfants SZ 42, version révisée en 1943 de 79 pièces pour piano en 2 cahiers :
Volume I :
1. Allegro
2. Andante
3. Quasi adagio

Zoltán Kocsis, piano
PHILIPS 442 146-2

Jean-Sébastien Bach/ transcription György Kurtág,

Cantate BWV 106 :
« Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit »
(« Le temps de Dieu est de tous le meilleur »)

Márta Kurtág, György Kurtág, piano à 4 mains
ECM NEW SERIES 453 511-2

Johannes Brahms,

Trio avec piano n°2 en ut Majeur op 87 :
2ème mvt. Andante con moto

Julius Katchen, piano
Joseph Suk, violon
János Starker, violoncelle
DECCA 483 0380

Béla Bartók, 

Concerto pour orchestre Sz 116 BB 123 :
2ème mvt. Giuoco delle coppie (Jeu des couples). Allegretto scherzando

Orchestre Symphonique de Chicago
direction : Sir Georg Solti
DEUTSCHE GRAMMOPHON 0289 482 917-1

Ernö Dohnányi,

Sérénade en ut Majeur op 10 :
4ème mvt. Tema con variazione. Andante con moto
5ème mvt. Rondo (Finale). Allegro vivace

Jascha Heifetz, violon
William Primrose, alto
Emanuel Feuermann, violoncelle
BIDDULPH RECORDINGS LAB 074

Franz Schubert,

Mélodie hongroise en si mineur D 817

Alfred Brendel, piano
PHILIPS 422 229-2

Georges Cziffra / d’après Johannes Brahms,

Paraphrase sur la Danse hongroise n°5 de Brahms

Georges Cziffra, piano
WARNER (EMI) CLASSICS 2 13252 2

Boby Lapointe,

Je joue du violon tzigane (extrait)

Boby Lapointe, voix
POLYGRAM 523 359-2

Johannes Brahms / arr Fritz Kreisler,

Danse hongroise n°17 en fa dièse mineur

Ida Haendel, violon
Alfréd Holeček, piano
INTENSE MEDIA 600509

Johannes Brahms,

Danses hongroise n° 6. Vivace

Orchestre Philharmonique de Vienne
direction : Claudio Abbado
DEUTSCHE GRAMMOPHON 410 615-2

Cordes sensibles :

Robert Schumann,

Fantasiestücke (Pièces de fantaisie) op 73
pour violoncelle et piano :
1. Zart und mit Ausdruck (Tendre et avec expression)

Frédéric Lodéon, violoncelle
Daria Hovora, piano
ERATO EPR 15 535

Dmitri Chostakovitch,

Sonate pour violoncelle et piano op 40 :
2ème mouvement. Allegro

Frédéric Lodéon, violoncelle
Daria Hovora, piano
ERATO STU 71 519

Franz Schubert,

Trio avec piano en si bémol Majeur op 99 D 898 :
2ème mvt. Andante

Jean-Philippe Collard, piano
Augustin Dumay, violon
Frédéric Lodéon, violoncelle
WARNER CLASSICS (EMI) 7 49165 2

Joseph Haydn,

Concerto pour violoncelle n°1 en ut Majeur HOB VIIb:1 :
3ème mvt. Finale : Allegro molto

Frédéric Lodéon, violoncelle
Sinfonietta de Bournemouth
direction : Theodor Guschlbauer
ERATO ECD 55032

L'équipe de l'émission :