Vous avez dit classique ? Chiche !
Programmation musicale
Dimanche 2 mai 2021
1h 58mn

Prométhée : allumez le feu!

Prométhée, le Titan qui déroba le feu sacré de l’Olympe pour le transmettre à l’homme a inspiré des compositeurs comme Beethoven, Franz Liszt, Gustav Mahler ou Gabriel Fauré.

Prométhée : allumez le feu!
Jean-Simon Berthélemy et Jean-Baptiste Mauzaisse : L'Homme formé par Prométhée et animé par Minerve, plafond peint de la Rotonde de Mars (Pavillon Denon) Musée du Louvre, Paris, © Photo by Livioandronico2013 / via Wikimedia Commons

Le mythe de Prométhée, créateur transgressif et rebelle occupera longtemps l’imaginaire de compositeurs comme Beethoven, Franz Liszt ou Gabriel Fauré. Voici l’histoire : Epiméthée  et Prométhée, les deux frères, titans, créent les êtres vivants à la demande de Zeus. Prométhée doit les animer et Epiméthée les armer pour qu’ils puissent survivre. Prométhée fait en sorte que l'Homme puisse tenir debout sur ses deux jambes, il lui donne un corps proche de celui des dieux. Mais l'homme est encore trop faible pour se défendre face aux autres créatures. Alors Prométhée avec la complicité de la déesse Athéna, s’introduit dans l’Olympe. Il dérobe une étincelle du feu sacré pour l’apporter aux hommes. C’est le feu de la connaissance, un feu civilisateur… Zeus est furieux quand il le découvre… Ludwig van Beethoven raconte une version de cette histoire dans sa musique de ballet Les Créatures de Prométhée. Liszt et Fauré s’attacheront aussi à son supplice infligé par Zeus.

Zeus se traduit par Jupiter, celui qui apporte la joie pour Gustav Holst qui a composé Les Planètes. Les enfants d’Ouranos et Gaïa ont été source d’inspiration musicale : Mel Bonis a écrit Phoebé, œuvre pour piano sur cette Titanide. Plus connue, la 1ère Symphonie de Gustav Mahler est sous-titrée « Titan ». Le feu peut être salvateur, comme dans la Danse rituelle du feu pour éloigner les mauvais esprits, de Manuel de Falla. Il peut avoir une dimension initiatique, comme l’Enchantement du feu, de La Wakyrie de Richard Wagner, où être celui de l’immolation dans Le Crépuscule des dieux du même auteur.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale :

Manuel de Falla,

L’Amour sorcier :
Danse rituelle du feu pour éloigner les mauvais esprits

Orchestre Symphonique de Pittsburgh
direction : André Previn
PHILIPS 411 046-2

Ludwig van Beethoven,

Les Créatures de Prométhée op 43 :
Ouverture

Anima Eterna
direction : Jos van Immerseel
ZIG ZAG TERRITOIRES ZZT 080402.6

Gustav Holst,

The planets (Les planètes) op 32 H 125 :
4ème mvt. Jupiter, the bringer of jollity (celui qui apporte la joie)

Philharmonia Orchestra
direction : Sir Simon Rattle
WARNER (EMI) CLASSICS 50999 44030629 1

Mel (Mélanie) Bonis,

Phoebé op 30

Maria Stembolskaya, piano
LIGIA DIGITAL LIDI 0103214-10

Gustav Mahler,

Symphonie n°1 en ré Majeur « Titan » :
4ème mouvement. Stürmisch bewegt (Tempêtueux)

Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise
direction : Mariss Jansons
BR KLASSIK 900179

Richard Wagner,

La Walkyrie :
Feuerzauber (Enchantement du feu – Acte III Sc 3)

Orchestre Philharmonique de Berlin
direction : Herbert von Karajan
DEUTSCHE GRAMMOPHON 415 145-2

Igor Stravinsky,

L'Oiseau de feu, Suite n°2 :
5. Danse infernale du roi Kastchei et ses sujets
6. Berceuse
7. Finale

Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam
direction : Bernard Haitink
DECCA 478 5939

Gabriel Fauré / réorchestration Roger Ducasse – Jean Lorrain et André Ferdinand Hérold,

Prométhée op 82 :
Choeurs des Océanides « Ne tremble pas, ô Prométhée » (Acte III)

Maîtrise Gabriel Fauré
Orchestre National de l’Opéra de Monte-Carlo
direction : Sir Roger Norrington
PG RECORDS PCD 7466

Franz Liszt,

Prometheus S 99

Orchestre Philharmonique de Londres
direction : Sir Georg Solti
DECCA 417 513-2

Richard Wagner,

Le Crépuscule des dieux :
Immolation de Brünnhilde (Acte III), Scène finale

Orchestre Philharmonique de Vienne
direction : Sir Georg Solti
DECCA 410 137-2

Cordes sensibles :

Ludwig van Beethoven,

Symphonie n°3 en mi bémol Majeur op 55 :
4ème mouvement. Finale : Allegro molto (extrait)

Orchestre de Chambre d’Europe
direction : Nikolaus Harnoncourt
TELDEC 2292-46452-2

Ludwig van Beethoven,

Symphonie n°3 en mi bémol Majeur op 55 :
4ème mouvement. Finale : Allegro molto (extrait)

Orchestre de Chambre d’Europe
direction : Nikolaus Harnoncourt
TELDEC 2292-46452-2

Ludwig van Beethoven,

12 contredanses WoO 14 :
Contredanse WoO 14 n°7

Academy of St Martin in the Fields
direction : Sir Neville Marriner
PHILIPS 438 706-2

Ludwig van Beethoven,

15 Variations et Fugue sur un thème de Prométhée en mi bémol Majeur op 35, « Eroica »

Alfred Brendel, piano
VOX BOX CD 6 X 3601

L'équipe de l'émission :